×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4058 Le 21/06/2013 | Partager

• Conseil de gouvernement: Les textes adoptés
Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a approuvé le projet de loi relatif à l’organisation de la profession de Conseiller agricole, qui s’inscrit dans les mesures d’accompagnement du Plan Maroc vert. L’objectif est de professionnaliser l’encadrement des producteurs agricoles. Egalement adopté le projet de décret relatif à la création de 6 nouvelles écoles d’architecture. Un projet de décret entériné porte sur l’amendement du texte relatif aux auto-écoles. L’idée est de supprimer l’obligation de passer un concours pour exercer la fonction de directeur de ces établissements. Les candidats doivent, néanmoins, disposer d’un permis de conduire de type B et d’un certificat de deuxième année du baccalauréat. D’autres textes ont été aussi adoptés, notamment ceux approuvant la convention d’extradition entre le Maroc, le Royaume-Uni et l’Irlande du Nord, et celle sur la coopération judiciaire avec ces mêmes Etats.

• La Coface maintient la notation du Maroc
Dans sa dernière révision des risques par pays, publiée jeudi 20 juin, la Coface a maintenu la notation du Maroc à A4 (risque assez faible), malgré les incertitudes autour des grands agrégats économiques (déficit commercial et budgétaire). En revanche, l’Afrique du Sud et la Tunisie ont connu une dégradation, la première passant au risque A4, la seconde au risque B.

• Benkirane au Parlement: La photo compromettante?
La dernière séance mensuelle du chef du gouvernement a été marquée par un nouveau rebondissement dans le bras de fer politique avec Hakim Benchamach. Le chef du groupe parlementaire du PAM n’a pas oublié l’affront de Abdelilah Benkirane lors de l’avant-dernière séance à la Chambre des conseillers: la démission de Habib Choubani si les informations avancées par Benchamach étaient justes. Ce dernier avait affirmé que le ministre des Relations avec le Parlement s’était rendu en Turquie pour installer son fils à la tête de l’Association des étudiants marocains dans ce pays. Un exemple pour illustrer l’idée que les ministres du PJD voyageaient sur le compte de l’Etat pour s’adonner à des activités partisanes. Mais cette fois-ci, Benchamach est venu avec une preuve: une photo présentant Choubani au milieu de ces étudiants en Turquie. Benkirane a préféré ne pas commenter ce document.

• AWB et Bank of China se rapprochent 
Partenariat entre Attijariwafa bank (AWB) et Bank of China (BOC). Mohamed El Kettani et Yue Yi, respectivement PDG d’AWB et vice-président exécutif de BOC, ont signé jeudi 20 juin un mémorandum d’entente pour promouvoir et développer les échanges commerciaux et les investissements entre les pays de présence en Afrique de la banque marocaine et la Chine. Ce partenariat s’articule autour de l’accueil et l’assistance aux opérateurs clients des deux banques en matière de commerce international, de l’origination, le conseil, l’accompagnement et le financement des projets d’investissement. Cet accord comprend également l’organisation de missions B to B et l’accompagnement des expatriés chinois en Afrique et des Africains en Chine.

• CDM lance un nouveau concept pour sa clientèle privée
Après le concept des «Matinales Pro», pour les professionnels et les TPE, Crédit du Maroc déploie un nouveau programme en faveur de la clientèle de sa Banque privée. Autour de thèmes en lien avec la gestion quotidienne du patrimoine, la Banque privée du Crédit du Maroc convie ses clients à assister à des conférences animées par des experts en la matière. Après une première étape à Casablanca, autour de la «Fiscalité immobilière», le concept «Soirée du patrimoine» s’est déplacé à Rabat.

• RAM fait de la promo pour l’ONU
Dorénavant, Royal Air Maroc (RAM) jouera le rôle de support de  communication pour les actions universelles de l’ONU. Une convention a été signée dans ce sens jeudi 20 juin au siège de RAM, en présence de Stéphane Dujarric, directeur News & media de l’Organisation. Il s’agit de la première convention du genre en Afrique et dans la région Mena, et la 2e au niveau mondial. Plusieurs émissions et programmes prônant des valeurs universelles de paix, de fraternité et de solidarité seront ainsi diffusés à bord des avions et dans les salons d’accueil de la compagnie.  

• Abderrafie Zouiten à la tête de l’ONMT
Le Conseil de gouvernement, tenu jeudi 20 juin, a nommé Abderrafie Zouiten à la tête de la direction générale de l’Office du tourisme. Une nouvelle bien accueillie dans les rangs des professionnels du secteur. Zouiten est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, confie-t-on. Le désormais ancien directeur général exécutif de Royal Air Maroc aura la lourde tâche de remettre en selle le bras armé de ce secteur hautement stratégique pour le Royaume. 

• Mohammed Berrada, entrepreneur social de l’année
L’ancien ministre des Finances, ancien PDG de Royal Air Maroc, le Pr Mohammed Berrada, a été élu entrepreneur social de l’année par le Rotary Club Casablanca Mers Sultan. Cette distinction récompense l’ensemble de ses actions socio-éducatives et celles de sa famille en faveur de la communauté. Le Club a également élu au rang d’entreprises citoyennes 2013, Cosumar, Managem et Vivo Energy.  
• Deux hôtels à Sindibad
Sindibad Beach Resort, société en charge de la construction et du développement du projet Sindibad à Casablanca, prévoit de réaliser en plus du Parc de loisirs (34 ha) et de la Zone résidentielle (22 ha), deux hôtels d’une capacité totale de 200 lits. Le premier sera un hôtel de 4* et de 140 chambres, tandis que le second, de style appart-hôtel, sera destiné principalement aux familles. La partie tertiaire abritera en plus des commerces sur une superficie globale de 4 ha. 
• Des appartements à 10 millions de DH
Sindibad Beach Resort, détenue par Alliances Développement Immobilier et Somed, a lancé, depuis deux mois, la commercialisation de 260 unités résidentielles (première phase). Les promoteurs proposent des constructions haut de gamme dont le prix démarre à 7,5 millions de DH pour les villas. Celui des appartements, dont la superficie est comprise entre 70 et 300 m2, varie entre 1,6 million de DH et 10 millions de DH.
• … L’accès à 25 DH
Le tarif d’accès au Parc de loisirs Sindibad, dont la livraison est prévue fin 2014, ne devrait pas dépasser 25 dirhams. Un prix relativement accessible et qui donnera la possibilité au public de visiter le parc d’attractions, le parc animalier, la forêt récréative et le parc écologique. Notons que certains manèges seront payants et d’autres non. L’exploitant, Sindipark, est aujourd’hui en train de réfléchir à des formules d’abonnement.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc