×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Millennium Challenge
L’Agence écarte les soupçons de malversations

Par L'Economiste | Edition N°:4054 Le 17/06/2013 | Partager
Aucun problème sur les appels d’offres, selon le management
Déjà plus de 513 millions de dollars déboursés

A ce jour, 74%  du budget alloué au Millenium Challenge ont été déboursés avec une attention particulière pour l’arboriculture fruitière. 94% de l’enveloppe sont déjà engagés.

La loi pour la dissolution de l’Agence pour le progrès (APP) qui porte le projet Millennium Challenge au Maroc vient d’être adoptée en Conseil de gouvernement. Plus que trois mois donc avant que l’Agence ne disparaisse juridiquement après 5 ans d’existence. Une période marquée par bien des réussites mais également entachée par quelques dysfonctionnements. Le débarquement de l’ancien directeur Morad Abid par décret le 26 avril dernier n’a pas laissé l’opinion publique indifférente. Des soupçons de «malversations » circulent depuis plusieurs mois et la crédibilité de l’agence est remise en question. Justement, la directrice par intérim, Malika Laasri-Lahlou, qui était directrice adjointe, vient de faire une sortie médiatique pour tirer les choses au clair. « L’ensemble des projets lancés par l’Agence avance de façon saine. Il n’y a aucun problème avec les appels d’offres ni de malversations», précise Laasri. Une position confortée par Muneera Salem Murdock, directrice de MCC au Maroc : «Nous sommes satisfaits du déroulement du programme au Maroc et le changement du top management n’à rien à voir avec les appels d’offres». Une réponse qui peut laisser perplexe plus d’un. En fait, « une enquête a été diligentée par MCC sur la direction de l’APP et ses conclusions nous ont poussés à décider que le changement serait bénéfique au bon déroulement du projet », confie Salem sans en dire plus. Du côté de Washington, il est plutôt question d’usage inapproprié des fonds en relation avec la rémunération de la direction de l’agence. Ainsi, la demande de changement provient du côté américain. La partie marocaine n’en dira pas plus. Toujours est-il que «cet incident n’impacte nullement les relations avec le Maroc qui est éligible à un compact II», note Salem. Aujourd’hui, le Compact II est à  l’étape d’étude et de négociations entre les deux gouvernements. Pour rappel, les 700 millions de dollars engagés par la partie américaine proviennent de l’argent du contribuable dans le but de lutter contre la pauvreté par le biais de la croissance. Un pari ambitieux qui semble en bonne marche. A ce jour, l’agence a déjà débloqué plus de 513 millions de dollars, soit 74% du budget global. « L’ensemble de l’enveloppe ne pourra pas être débloqué mais nous faisons notre maximum pour finir tous les projets lancés», rassure Laasri. Dans le même sens, le président du Millennium Challenge Corporation, Daniel Yohannes, sera en visite au Maroc à partir du 24 juin. Ce sera l’occasion pour dresser un bilan du programme en vue de sa clôture. Yohannes inaugurera également plusieurs projets comme le marché aux poissons de Marrakech ou le point de débarquement de Sidi Abed. En partant, l’APP laissera entre autres 80.000 hectares d’oliviers plantés, 730 km de canaux d’irrigation et 150 guichets mobiles de microcrédit.


Ilham BOUMNADE

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc