×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Katherine Marshall propose de nouvelles solidarités

Par L'Economiste | Edition N°:4050 Le 11/06/2013 | Partager
La conseillère du président de la Banque mondiale présente au Forum
Ses rapports sur le Davos spirituel seront publiés par la Fondation Esprit de Fès

Pour Katherine Marshall, conseillère du président de la Banque mondiale, il faut réfléchir ensemble sur comment introduire et vivre les valeurs dans le contexte de l’économie

- L’Economiste: Depuis la création du Forum de Fès, organisé en marge du festival, vous n’avez jamais raté aucune édition?
- Katherine Marshall: Il y a beaucoup d’énergie dans ce think tank d’idées considéré aussi comme un Davos spirituel. Il y a une volonté de participer et faire part de ce forum. Il faut trouver des moyens pour poursuivre les débats qui d’année en année s’avèrent importants, intéressants, d’actualité, ouvrent des perspectives pour l’avenir et touchent tout le monde. Ce sont des questions de la famille jusqu’aux sociétés humaines, mais aussi de l’économie qui sont traitées. Et l’économie c’est la vie. Réfléchissons ensemble sur comment introduire et comment vivre les valeurs dans le contexte de l’économie.
- Vous avez évoqué de nouvelles formes pour la solidarité financière. Qu’est-ce que vous entendez par là?
- Il y a plusieurs formes de solidarité. La révolution technologique nous aide beaucoup dans ce sens. Car, on peut atteindre des frontières internationales et franchir des distances dans peu de temps, voire même un petit instant. Ce qui permet d’avoir une communauté qui va dans les différentes parties du monde solliciter l’aide et le soutien. Ainsi, le concept de la solidarité qui commence avec la famille peut désormais s’étendre beaucoup plus largement mais il faut organiser cela. D’où l’idée de trouver des moyens et des systèmes qui permettent la créativité et les bonnes énergies qui peuvent contrôler les mauvaises.
- Pour vous, les orphelinats ne sont pas un bel exemple de solidarité. Pourquoi et quel type de charité faudrait-il prôner?
- La charité et la compassion sont très importantes. Le fait d’aider les autres aussi. J’ai donné un exemple des orphelinats qui sont une forme traditionnelle pour aider les enfants qui n’ont pas de parents. Maintenant, l’expérience a montré que ce n’est pas le meilleur exemple de solidarité. Parce qu’il y a toutes les possibilités d’abus et l’intégration de ces enfants dans la société est extrêmement difficile. Donc, trouver des moyens d’élever les orphelins dans les familles et dans les communautés serait beaucoup meilleur et il y a beaucoup de formes qui peuvent donner de bons résultats. C’est un exemple d’un changement de ces maisons d’accueil qui restent anciennes comme tradition religieuse et très connue vers une nouvelle forme, mais en préservant la compassion et les valeurs.

Paradigme économique

Faouzi Skali, directeur de l’Esprit de Fès, promet de mettre bientôt les rapports de Katherine Marshall sur les rencontres du festival sur le site de la Fondation en trois langues (français, espagnol et anglais). En attendant, la conseillère du président de la Banque mondiale, qui est aussi professeur à l’université George Washington, a animé, lundi matin, une autre rencontre sur «la définition d’un nouveau paradigme économique: l’expérience du Bhoutan, bilan d’étape». Hier, les intervenants ont évoqué la recette d’assurer le Bonheur National Brut (BNB). C’est une forme multi-bénéfique pour les populations qui auraient droit à la santé, la justice, l’habitat…

Propos recueillis par YSA

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc