×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Competences & rh

Focus
Pourquoi la fonction RH ne s’adapte pas

Par L'Economiste | Edition N°:4050 Le 11/06/2013 | Partager
L’enquête 2013 du cabinet Diorh révèle les nouveaux profils RH
Plus forte présence, mais autonomie peu effective
54,80% des sondés sont de grandes entreprises

Les multinationales affichent en moyenne un chiffre d’affaires légèrement supérieur aux entreprises nationales. Toutefois, les effectifs et la masse salariale de celles-ci sont supérieurs. Les entreprises marocaines doivent revoir leurs stratégies RH puisqu’elles font appel à plus de ressources humaines afin d’atteindre des chiffres d’affaires presque similaires à ceux des multinationales. Seulement si on considère le CA comme un indice de performance

Source: Diorh

PME, grandes ou très grandes entreprises (GE, TGE), la fonction RH est bien présente dans tous les organismes structurés et qui suivent l’évolution du marché. Mais de quel type de fonction s’agit-il? Face à un environnement en pleine mutation, mondialisation, crises, nouvelles implantations…, la RH est forcée de muter d’une simple fonction de gestion administrative vers une maîtrise des activités de l’entreprise dans une optique de participation aux décisions stratégiques. Depuis 2001, le cabinet conseil en RH Diorh publie des enquêtes régulières concernant le profil et attentes de la fonction RH. C’est un véritable changement qui s’est produit dans les mœurs de l’entreprise poussant cette fonction à évoluer, ainsi que le révèle la 4e enquête de Diorh, pour l’année 2013 et dont l’objectif est de décrire l’état des meilleures pratiques de la fonction au sein des entreprises les mieux structurées du marché. L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 107 entreprises, nationales et multinationales installées au Maroc. Des questionnaires ont été administrés auprès des DRH et leurs équipes, un choix dicté par le souhait de disposer d’un maximum d’informations statistiques fiables et représentatives. L’évolution de la composition de l’échantillon est plus ou moins stable. L’effectif est resté presque le même entre 2001 et 2012 chez les multinationales et avec une légère baisse au sein des entreprises nationaux dus à la restructuration des entreprises marocaines. L’échantillon est majoritairement composé de GE et TGE avec une proportion de 54,80%, leur part ayant évolué de 27,6% en 2004 à 36,5% en 2012. Le reste de l’échantillon est représenté par des PME. La population de l’enquête représente les principaux secteurs de l’économie nationale avec une domination de 5 secteurs approchant ou dépassant les 10% de la part de l’échantillon à savoir, l’automobile, l’agroalimentaire, l’industrie extractive chimique, les nouvelles technologies et le secteur financier. En plus de l’enquête quantitative, une prospection qualitative grâce à des interviews a été menée auprès de 15 patrons de grandes entreprises. Les résultats parlent d’eux-mêmes, l’un  des enseignements majeurs tirés de l’édition de cette année est que la fonction RH est en pleine consolidation. Les dirigeants sont, aussi,  ambitieux et défendent de plus en plus la nécessité de la contribution de la RH au résultat global de l’entreprise. Parallèlement, les DRH déclarent rester focalisés sur le pilotage de leur fonction. Ils ne situent qu’à un 2e niveau de priorité leur rôle de pilotage transversal de la transformation de l’organisation. Leur participation aux projets de développement stratégique n’est perçue qu’à un 3e niveau de priorité. Enfin, l’autonomie des DRH sur les prises de décision réellement stratégique semble encore peu effective.


Rajaa DRISSI ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc