×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Festival de Fès des musiques sacrées du monde
«L’ivresse spirituelle» pour le démarrage

Par L'Economiste | Edition N°:4048 Le 07/06/2013 | Partager
Coup d’envoi de la 19e édition ce vendredi
Patti Smith, Assala Nasri, en guest stars
Christiane Taubira ouvre le forum de Fès

«El Andalous viendra peut-être, ombre et lumière, nous murmurer entre chants, sonorités musicales et poésie, drapée dans la brise qui traverse l’espace de Bab El Makina», exprime le politologue Faouzi Skali, DG de la Fondation Esprit de Fès

Coup d’envoi ce vendredi 7 juin pour les musiques sacrées. La 19e édition du plus glamour des festivals marocains est particulièrement riche de par sa thématique tournée vers «Fès, l’andalouse». «Un thème qui se reflète dans l’histoire de la ville de Fès, son patrimoine, ses ruelles, sa gastronomie et sa culture, et qui ne peut être épuisé en une seule édition», estime Faouzi Skali, directeur de la Fondation Esprit de Fès, organisatrice du festival.
Ainsi, l’évènement s’ouvrira, en présence de SAR la princesse Lalla Salma, par un spectacle-création inspiré du thème du festival et qui réunit plus de 70 artistes. «Ce serait une aventure et un festival dans le festival avec une scène regroupant des chorégraphes, musiciens et chanteurs de diverses origines (amazighe, arabo-andalou, soufie), de traditions musicales différentes et du flamenco», indique le directeur du festival. Mis en scène par Andrès Marin, l’un des artistes les plus significatifs du flamenco actuel, ce spectacle poétique, chorégraphique et musical est intitulé «l’amour est ma religion». Il racontera l’histoire de l’Andalousie et notamment, vers la fin, les trois traditions spirituelles andalouses abrahamiques pour se terminer par des chants de samaa exprimant «l’ivresse et l’amour spirituel». Le fil conducteur de cette soirée d’ouverture ainsi que celles au programme (du 7 au 15 juin) est l’ouvrage poétique d’Ibn Arabi «l’interprète des désirs». C’est un dialogue avec Nidham, un personnage féminin représenté symboliquement sur l’affiche de cette 19e édition aux côtés de l’émir Abdelkader, qui s’interroge sur l’Andalousie en cinq étapes, danse et acclame la religion de l’amour. En tout cas, les organisateurs promettent une belle soirée inaugurale d’harmonie chorégraphique et musicale (Harmonia, Nidham). Pour eux, il est difficile de décliner les 8 siècles de l’histoire de l’Andalousie en 8 jours de spectacles. Mais, chacune des interprétations fera revivre la culture andalouse qui n’est qu’un prolongement de l’empire du Royaume qui a longtemps régné sur cette partie aujourd’hui séparée par les nouvelles frontières.
Samedi, le musée Batha accueillera les «voix nomades». Avec Cuncordu E Tenore de Orosei, les chanteurs Tsogterei Ganzorig de Mongolie donneront sens au proverbe «Il n’y a que le ciel qui voit le dos d’un épervier». «Ce serait une rencontre des chants des Tenores sardes avec le chant mongol diphonique, le koomi». Le soir, le musée accueillera «Istanbul, la porte d’or». Sous la direction artistique de Kyriakos Kalaitzidis, ce spectacle réunira l’ensemble En Chordais, Choeur orthodoxe byzantin Saint Jean de Damas, et l’ensemble derviches tourneurs Mevlevi dirigé par Necip Gulses. A Bab El Makina, c’est le grand Paco de Lucia, l’une des légendes encore vivantes du flamenco et l’un des meilleurs guitaristes au monde, qui enflammera la scène. Du dimanche 9 au samedi 15 juin, les événements se succéderont, sur les sites historiques de la ville, avec une riche programmation de concerts animés par des artistes, porteurs de messages de paix et de spiritualité, venus des quatre coins du monde. Y figurent notamment Kyriakos Kalaitzidis (ensemble En Chordais), Choeur orthodoxe byzantin Saint Jean de Damas, ensemble derviches tourneurs Mevlevi dirigé par Necip Gulses (Istanbul), Coumbane Mint Ely Warakane (Mauritanie), et Paco de Lucia (Espagne). La programmation a prévu aussi un spectacle de la diva de la chanson arabe Assala Nasri (Syrie) le 13 juin à Bab El Makina. La clôture du festival sera confiée à l’Américaine Patti Smith. Signalons enfin que le festival off se tiendra du 8 au 15 juin et présentera les expositions, les soirées soufies et une riche programmation de concerts offerts à la population de la ville et à tous les festivaliers, notamment à Bab Boujloud, le Jardin Jnane Sbil et le Borj Sud.

Christiane Taubira au forum

«LES nouveaux enjeux de la diversité». Tel est le thème du «Forum de Fès: une âme pour la mondialisation» qui s’ouvrira par l’invitée de marque Christiane Taubira. Outre la ministre française de la Justice, beaucoup d’autres intervenants y participent comme Edgar Morin, Frédérique Noir, Assia Alaoui Bensaleh, Leili Anvar, Jacques Attali, Michael Barry, Lama Denys, Jean François De Lavison et Mustapha Charif. Sont invités également les maires de 33 villes jumelles et partenaires de Fès. Le forum de Fès est devenu un rendez-vous annuel incontournable des intellectuels, artistes et politiciens du monde. Il prévoit cette année une sorte d’université autour de l’Islam, orientée sur les «Nouvelles Andalousies: solutions locales pour un désordre global».

Youness SAAD ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc