×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Festival des Arts populaires
Ramadan animé à Marrakech

Par L'Economiste | Edition N°:4047 Le 06/06/2013 | Partager
La 47e édition coïncide cette année avec le mois de jeûne et démarre le 17 juillet
Elle investit le palais Badii et Ghabat Chabab pour 5 jours de spectacle

Le Fnap est le seul festival où on trouve sur la même scène près de 300 artistes. Des troupes d’art populaire qui offrent chaque année un magnifique tableau au palais Badii

stival national des Arts populaires (FNAP). Le festival, le plus ancien du Maroc, va faire vibrer Marrakech du 17 au 21 juillet, et va animer cette année la deuxième semaine de ramadan. Ce n’est pas la première fois que ce festival qui fête sa 48e édition coïncide avec le mois sacré et les organisateurs ont dû modifier un peu le programme. Ainsi, pas de parade cette année en raison du jeûne, mais les spectacles seront prolongés un peu plus que d’habitude. Chaque année, le Fnap investit le palais Badii et Ghabat Chabab où est installé le village du festival avec une programmation de 5 jours en accès gratuit sur 2 scènes, des ateliers musicaux, des expositions de l’artisanat et de produits du terroir et des conférences. Introduit pour la première fois en 2011, le concept du village du festival s’est largement développé. Le lieu sera enrichi cette année par une programmation qui comprend des résidences avec les troupes traditionnelles et les maâlems. Au programme aussi des tentes de projections de films consacrés au patrimoine marocain, histoire de sensibiliser les jeunes à sa protection. Enfin, une scène de proximité sera dédiée aux nuits du ramadan. Elle va puiser dans le volet spirituel.
Au palais Badii, les spectacles dirigés par le réalisateur Abdessamad Dinia mettront en scène des troupes folkloriques issues des 4 coins du Maroc dans un mélange de chants et de rythmes, accompagnés de danses. C’est un des rares festivals où on retrouve sur la même scène près de 300 artistes dont Abidat R’ma, Ahidous Aïn Orma, Ahouach Imintanout, Ahouach Ouarzazate, Ahouach Tisint, Aissawa, Dekka, Gnaoua, et Guedra… L’an dernier, la 47e édition du Fnap a pu attirer près de 10.000 spectateurs uniquement au Badii. Les visiteurs du village ont dépassé les 150.000. A l’approche de la 50e édition du festival des Arts populaires en 2015, la Fondation des festivals de Marrakech chargée de l’organisation de ce festival appelle à une plus grande mobilisation qui devrait impliquer l’ensemble des départements (ministères du Tourisme, de la Culture et de l’Intérieur, les mécènes et les citoyens). Et pour œuvrer, sur le long terme, à la sauvegarde et à la promotion des arts populaires, elle a réfléchi à une nouvelle plateforme «capable de préserver cet art» et propose la création «d’une cité des arts populaires avec une programmation continue autour de la thématique des arts populaires», insiste Karim El Achak, le président de la Fondation des festivals de Marrakech. Cette institution pourrait être dotée de plusieurs infrastructures dont un centre de conférences, une résidence artistique et hôtelière ainsi qu’un centre de documentation.

Badra BERRISSOULE

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc