×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Fès: Les nouveaux circuits touristiques opérationnels

Par L'Economiste | Edition N°:4047 Le 06/06/2013 | Partager
Objectif : promouvoir 2.200 points de vente de produits d’artisanat
Une initiative du MCC pour 20 millions de DH d’investissement

Les officiels testent la nouvelle technique de visite de la médina. En effet, des panneaux sont immatriculés par un code numérique décryptable par les Smartphones. Cette solution  permet au visiteur de se situer et d’avoir plus d’informations sur l’endroit où il se trouve, explique-t-on

C’EST officiel. Les six nouveaux circuits touristiques intégrant l’artisanat dans la médina de Fès sont désormais opérationnels et viennent d’être inaugurés par Abdessamad Kayouh et Lahcen Haddad, respectivement ministre de l’Artisanat et ministre du Tourisme. En effet, du point de vue économique, les avantages de ces nouveaux circuits sont innombrables. Il s’agit de la création d’emplois ainsi que des activités génératrices de revenus autour du tourisme. Les premiers bénéficiaires du projet sont les artisans de la médina. La promotion de ces circuits profitera également à l’industrie hôtelière, les restaurants et guides du tourisme. Axés sur l’artisanat et la culture au sens large, ces tracés permettraient par conséquence l’augmentation des flux de touristes vers les hauts lieux du patrimoine que constitue la médina de Fès.
Dans une déclaration à L’Economiste, Kayouh a souligné que «l’objectif est de doter les multiples sites à forte charge culturelle et historique de la capitale spirituelle d’une signalisation touristique appropriée». D’un investissement de 20 millions de DH (2,5 millions de dollars), ce projet a été financé par le Millenium challenge corporation (MCC). Il a porté sur la mise en place d’une série de panneaux de signalétique touristique directionnelle, informative et d’interprétation dans les différents lieux situés au long des circuits touristiques. Ainsi, quelque 308 panneaux ont été posés en médina, dont 228 d’orientation, 70 d’interprétation du patrimoine et 10 d’information.  Techniquement, des panneaux sont immatriculés par un code numérique décryptable par les Smartphones. Cette solution technologique permet au visiteur de se situer et d’avoir plus d’informations sur l’endroit dont il se trouve, l’histoire des métiers qu’il découvrira sur son chemin, ainsi que celle de la ville. Implantés à l’entrée de chacun des six circuits, ces panneaux dessinent un parcours s’étendant sur 21 km. 5 des 6 circuits sont situés en médina intra-muros (10,5 km). «Ces itinéraires contribueront à la préservation de l’identité culturelle et civilisationnelle de la médina de Fès et à la promotion des activités artisanales», note Kayouh. Traversant quelque 2.200 points de vente, les nouveaux circuits visent aussi à renforcer les capacités commerciales et améliorer les revenus de plus de 10.000 mono-artisans. Ils opèrent dans les métiers de broderie, brocard fassi, tissage traditionnel, boiserie, dinanderie et autres. Le but étant de rapprocher le visiteur de la médina de l’artisan commerçant dans un cadre explicite et qui trace l’histoire des métiers mis en avant. «Ce qui encouragera le touriste à dépenser plus», estime le ministre. Selon lui, son département a acquis une grande expérience à travers la mise en œuvre de ce projet dans les villes de Fès et Marrakech. Une expérience qu’il essayera de mener dans d’autres médinas du Royaume, comme Meknès, Taroudant, Essaouira et Tétouan.
Pour Kayouh, «le but est de promouvoir l’exceptionnel et riche patrimoine culturel et historique millénaire, matériel et immatériel reflétant l’identité cultuelle du Maroc». Il est important de souligner, dans ce sens, que la tendance actuelle au niveau du tourisme international s’oriente de plus en plus vers un tourisme axé sur la découverte et la rencontre avec les populations locales, notamment les aspects culturels, tels que les traditions et coutumes, savoir-faire, monuments et attractions historiques, et toutes autres considérations à même de favoriser l’échange mutuel, et le dialogue entre les civilisations. D’où la présence de Haddad. Pour le ministre du Tourisme, «l’artisanat en tant que composante du patrimoine peut être considéré comme une thématique de la niche culturelle très en vogue en ce moment». C’est pour cela que la création de circuits touristiques vient à point nommé répondre à ce besoin. Elle peut, par conséquent, jouer le rôle de levier du développement d’une activité touristique basée sur l’environnement culturel susceptible de générer équitablement des bénéfices économiques sur le commerce de l’artisanat. Signalons enfin qu’en marge du lancement des nouveaux circuits, Kayouh a inauguré la 4e exposition nationale d’artisanat qui regroupe quelque 70 artisans des villes de  Fès et de Marrakech.

Diversifier l’offre

Lahcen Haddad croit dur comme fer dans la dimension structurante des nouveaux circuits touristiques de la médina de Fès. Lesquels permettraient l’émergence d’activités économiques durables grâce à un fort partenariat entre différents secteurs et en adaptant convenablement les actions et activités du projet aux besoins et attentes identifiés et ressentis au niveau local. Pour le ministre du Tourisme, la mise en valeur du produit culturel fera du Maroc une destination touristique et culturelle par excellence. «C’est aussi une manière de diversifier l’offre touristique», conclut le ministre.

De notre correspondant,
Youness SAAD ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc