×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Automobile: Correction sur les ventes

Par L'Economiste | Edition N°:4047 Le 06/06/2013 | Partager
Une baisse de plus de 3% à fin mai
Pas de consensus sur les prévisions
L’utilitaire profite de la bonne pluviométrie

Les ventes des véhicules particuliers sont clairement en chute par rapport à 2012. Cependant, ils demeurent sur une tendance haussière par rapport à 2011

C’ÉTAIT prévisible! Après une année 2012 exceptionnelle, grâce au salon Auto Expo, les concessionnaires accusent le coup. Il était difficile de faire mieux que l’année dernière dans la conjoncture actuelle. «Mai 2012 a été le mois le plus fort en ventes automobile dans l’histoire du Maroc», confie Gerald Porcario, directeur marketing Renault Maroc. Ainsi, les ventes automobiles ont reculé de 3,26% pour 53.048 immatriculations, à fin mai 2013. La plus forte correction est ressentie du côté des véhicules particuliers (VP). Ce segment a connu une baisse de 5,08 % à fin mai avec 47.061 véhicules écoulés. Cette tendance devrait se poursuivre sur les mois à venir. «Nous prévoyons que juin et juillet seront également dans le rouge», explique Loic Morin, PDG de Sopriam, distributeur exclusif de Peugeot et Citroën. Morin espère une reprise des ventes durant les quatre derniers mois de l’année. Pourtant, 2013 n’est pas pour autant sauvée. « Il y a de fortes chances pour que le marché finisse l’année en baisse », prévoit Morin. Un pessimisme que d’autres opérateurs ne partagent pas totalement. « Nous estimons que le marché va finir l’année autour de 135.000 ou 145.000 unités contre 130.000 l’année dernière», estime Porcario.
En outre, le marché des véhicules particuliers (VP) connaît quelques changements en tête du classement. Dacia maintient son positionnement de leader. La marque a écoulé plus de 12.000 véhicules à fin mai. Renault vient en deuxième position avec 7.252 immatriculations. L’usine Somaca vit actuellement une véritable transition qui se traduit par une baisse des ventes du CKD (près de -23% sur le VP). En fait, le Kangoo qui cohabite avec le Dokker (produit à Tanger) arrive en fin de vie. C’est le cas également pour la Sandero. Ces deux modèles seront bientôt remplacés. La troisième marche a connu une forte concurrence qui a conduit à un changement de classement. Ainsi l’américaine Ford détrône Peugeot et arrive en troisième position avec 4.202 immatriculations, soit une progression de 17,4%. Peugeot vient juste après avec 4.152 véhicules vendus à fin mai. Et c’est Hyundai qui clôture le top five avec 3.620 immatriculations.
A l’opposé, le segment des véhicules utilitaires légers (VUL) s’inscrit sur une bonne tendance. «Le marché des pick-up se porte bien depuis le début de l’année, en partie, grâce à la bonne saison agricole», signale Porcario. Les ventes de VUL ont affiché une hausse de 13,84% à fin mai. Mitsubishi arrive en première position avec une remarquable percée de Renault.

Ilham BOUMNADE

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc