×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Competences & rh

Actu
Un effectif en pleine extension

Par L'Economiste | Edition N°:4045 Le 04/06/2013 | Partager
484.778 élèves passeront le bac cette année
L’attestation délivrée sera en trois langues, arabe, amazighe et français

L’effectif des candidats qui passeront le baccalauréat est en augmentation continue. Près de 484.778 élèves, sont concernés au titre de la session de juin 2013 contre seulement 451.953 l’année dernière. L’effectif global entre 2012 et 2013 a augmenté de 8%, selon le ministère de l’Education nationale. Cet examen qui détermine le sort des élèves se déroulera du 11 au 13 juin pour ce qui est de la première session. Toutefois, ceux qui l’auront raté ont la possibilité de se rattraper entre le 9 et11 juillet, une deuxième chance pour réussir son baccalauréat. L’approche genre est bien présente, 215.083 élèves sont des candidates soit 44,37% de l'effectif global. À l'instar des dernières années, le nombre des filles a augmenté de 6,73% et 9% pour les garçons par rapport à juin 2012, précise le communiqué du ministère de l'Education nationale. Par secteurs d'enseignement, le nombre des candidats du public a progressé de 1,5% soit 302.766 élèves, tandis que l'effectif des candidats de l'enseignement privé a accusé une baisse de 4,9%, passant de 24.803 candidats en juin 2012 à 23.577 cette année. Plus de scientifique que de littéraire, tel est le constat fait par le ministère de l’Education nationale. Les filières "lettres" et "enseignement originel" drainent ainsi un effectif de 222.485 candidats contre 262.293 candidats inscrits dans les filières "scientifiques et techniques". L’enseignement général s’accapare 91,89% de l’effectif global, loin devant l’enseignement technique et originel. Afin d’assurer le bon déroulement des examens, le ministère a mis en place des critères unifiés au niveau national, garantissant l'égalité des chances entre les candidats et la crédibilité des résultats. D’ailleurs, le dispositif anti-triche de l’année précédente qui traite du contrôle de la pièce d’identité, de mobilité des différents intervenants au sein des centres d’examen et de correction, notamment via le port de badges ainsi que d’autres dispositifs reste toujours en vigueur. La nouveauté pour cette année consiste en l'impression des attestations d'obtention du baccalauréat en trois langues, à savoir l'arabe, l'amazigh et le français, lesquelles seront authentifiées par un cachet spécial. Pour ce qui est des examens régionaux dans l'ensemble des filières, seront organisées les 17 et 18 juin pour la première session et les 2 et 3 juillet pour la session de rattrapage. Les travaux pratiques (TP) destinés aux candidats libres sont prévus pour les 19 et 20 juin pour la première session et le 4 juillet pour la session de rattrapage. Les délibérations pour la première session auront lieu entre les 24 et 25 juin.


Rajaa DRISSI ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc