Competences & rh

Actu
Diagnostic et certification automobile
La formation pour les pays Mena assurée au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:4035 Le 21/05/2013 | Partager
Lancement du 1er centre national à l’EST oujda
La formation des formateurs assurée par les Américains
Le besoin en RH qualifiées exprimé par les constructeurs

Ci-contre des profils travaillant sur un scanner automobile. Maîtriser cet outil informatique rend la tâche plus aisée pour détecter les failles mécaniques

L’Ecole supérieure de technologie d’Oujda (Esto) surfe sur les tendances. L’établissement vient en effet de lancer le premier centre national de formation en diagnostic et certification automobile. Une nouvelle option professionnelle pour permettre à la filière mécatronique de l’Esto de répondre aux attentes exprimées par les différents constructeurs automobiles et de faciliter l’accès à un emploi durable et évolutif.
L’objectif étant d’assurer un contingent de RH suffisant pour les besoins du secteur, mais aussi dans le but d’acquérir une notoriété internationale grâce aux différents partenariats initiés avec des centres américains spécialisés en la matière. C’est le cas pour les formations de formateurs assurées au cours de cette année universitaire. Une expérience pilote qui a regroupé des formateurs des EST de Salé, Agadir, l’OFPPT d’Oujda et l’UIT du Liban ainsi que les ISEC de Tunisie, Jordanie, Égypte et deux entreprises privées nationales. En perspective, la mise en place d’un programme de certification en diagnostic automobile mené à la fois par la marque d’outillage et de diagnostic Snapon, Gateway Technical Collège (USA) pour que l’EST d’Oujda devienne un centre national et international de formation en diagnostic automobile de toute la région Mena (Moyen-Orient et Afrique du Nord). Après la certification des enseignants, place aux étudiants. Cette nouvelle distinction facilitera leur intégration professionnelle et assurera une main d’œuvre hautement qualifiée. Par ailleurs, l’Esto pilotera et assurera une vingtaine de formations pour tous les pays de la région Mena offrant à l’Université de Oujda notoriété et reconnaissance internationales. «Les formateurs de Oujda, qui viennent de prendre le relais des Américains, n’ont rien à envier aux meilleurs dans le domaine. Ils ont prouvé qu’ils sont en mesure de maîtriser ces types de technologies automobiles et assurer des formations dans le domaine», explique à L’Economiste Roger Tadajewski, Directeur exécutif à la National Coalition Certification Center (USA). Deux collaborations sont actuellement en cours entre l’EST d’Oujda et le Gateway Technical Collège dans les domaines de l’entrepreneuriat et la mécatronique. Des partenariats choisis sur une trentaine de projets proposés par l’ensemble de pays de la Mena.


Ali KHARROUBI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc