Economie Internationale

73 millions de jeunes chômeurs en 2013

Par L'Economiste | Edition N°:4027 Le 09/05/2013 | Partager
Hausse des coûts économiques et sociaux, selon les experts de l’OIT
La situation est critique au Moyen-Orient et l’Afrique du Nord

Le taux de chômage des jeunes dans la région Mena préoccupe. Le taux devrait atteindre 30% au Moyen-Orient en 2018 (contre 28,3% en 2012) et 23,9% en Afrique du Nord (contre 23,7% en 2012), selon l’OIT

«Une génération menacée», c’est de cette manière que qualifie l’OIT (Organisation internationale du travail) le chômage des jeunes dans son dernier rapport sur les tendances mondiale de l’emploi. Le chômage mondial dans cette catégorie devrait rester à 73,4 millions en 2013, soit une hausse de 3,5 millions depuis 2007 et 0,8 million au-dessus du niveau où il se trouvait en 2011. «L’emploi informel chez les jeunes demeure très répandu et la transition vers le travail décent est lente et difficile», d’après les experts de l’OIT. «Les coûts économiques et sociaux du chômage, le chômage de longue durée, le découragement et les nombreux emplois de qualité médiocre pour les jeunes continuent d'augmenter et compromettent le potentiel de croissance des économies», indiquent-ils.
A noter que la hausse du chômage des jeunes et la baisse du taux d’activité ont contribué à abaisser le ratio mondial de l’emploi des jeunes par rapport à la population qui s’est établi à 42,3% en 2013 contre 44,8% en 2007. Cette diminution est partiellement due à l’augmentation de la scolarisation, est-il expliqué. Selon les projections, le ratio mondial de l’emploi des jeunes par rapport à la population devrait s’établir à 41,4% en 2018. D’ici à cette date, le taux mondial de chômage des jeunes devrait atteindre 12,8%, avec des disparités régionales car les améliorations attendues dans les économies avancées seront neutralisées par des hausses dans d’autres régions, principalement en Asie, selon l’OIT.
Crise oblige, la situation reste critique dans les économies développées et l’UE dans son ensemble. Le taux de chômage des jeunes en 2012 est estimé à 18,1%, le même taux qu’en 2010 et le niveau le plus élevé dans la région au cours des deux dernières décennies. Si l’on prend en compte le taux de découragement (3,1%), le taux de chômage des jeunes ainsi ajusté s’établit à 21,2%. Il devrait demeurer au-dessus de 17% jusqu’en 2015, puis baisser à 15,9% pour 2018.
La région Mena préoccupe aussi. Le taux devrait atteindre 30% au Moyen-Orient en 2018 (contre 28,3% en 2012) et 23,9% en Afrique du Nord (contre 23,7% en 2012). En Asie, la situation est nettement plus favorable actuellement mais elle devrait se dégrader, enregistrant en 2018 des taux de chômage des jeunes de 10,5% en Asie de l'Est (contre 9,5% en 2012), de 14,3% en Asie du Sud-Est et Pacifique (contre 13,1% en 2012) et de 9,8% en Asie du Sud (contre 9,3% en 2012).


F. Z. T.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc