×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4024 Le 06/05/2013 | Partager

    • AWB: Un emprunt obligataire de 1,25 milliard de DH
    Le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) vient de viser une note d’information relative à l’émission par Attijariwafa bank d’un emprunt obligataire subordonné pour un montant de 1,25 milliard de DH. L’emprunt aura une maturité de 5 ans. La souscription sera ouverte du 14 au 17 mai.

    • Société Générale: Augmentation de capital pour les salariés
    Société Générale (France) procédera à une augmentation de capital réservée aux salariés des filiales et succursales marocaines du groupe. L’opération concerne les salariés d’ALD Automotive, Athena Courtage, Eqdom, La Marocaine Vie, Société Générale Marocaine de Banques, Sogelease Maroc. Le montant maximal autorisé au Maroc est de 15 millions de DH.

    • Tourisme: Hausse de 11% des nuitées au 1er trimestre
    Les hôteliers se frottent les mains. Le premier trimestre de cette année a été sous le signe de la croissance. Les arrivées aux postes-frontières ont affiché une hausse de 3% même si notre principal marché, la France, continue à connaître une baisse de régime. S’y ajoute une hausse également des nuitées sur la même période (11%). Seul bémol, les recettes touristiques accusent un léger recul de 0,7%.

    • L’industrie pharmaceutique plonge dans la crise
    Au premier trimestre 2013, l’industrie pharmaceutique a enregistré une chute de 26% en termes de volume. Soit une baisse de 7 millions d’unités entre janvier et mars. Quant au chiffre d’affaires pour l’ensemble du secteur, il a baissé de 20%, passant de 847,8 millions de dirhams en janvier à 676,4 millions en mars. Ce qui représente une chute de 171 millions de dirhams. Les derniers chiffres de l’IMS indiquent que la crise touche aussi bien le segment des princeps que celui des génériques. Le premier a perdu 120 millions de dirhams (-20%), tandis que le second a régressé de 51 millions de dirhams (-19%), malgré une hausse de 9% en termes de volume.

    • Importation de chaussures: La douane revoit sa base d’évaluation
    La douane vient d’augmenter les prix retenus pour le calcul des droits de douane pour les chaussures importées de Chine et de Turquie. Une décision qui ne fait pas l’unanimité au sein de la profession. En fait, des négociations avaient été enclenchées entre la douane et la Fédération marocaine des industries du cuir (Fedic) pour revoir à la hausse les prix d’alerte et  lutter contre la sous-facturation. L’objectif est de protéger le tissu industriel local qui connaît de grandes difficultés.  

    • Conseil de gouvernement: Les textes approuvés
    Le Conseil de gouvernement, tenu jeudi dernier à Rabat, a examiné une série de textes législatifs et réglementaires. En tête, le projet de loi complétant le code du commerce maritime, présenté par le ministre de l’Agriculture. La discussion de ses dispositions a été reportée à la prochaine réunion. Parallèlement, le Conseil a entériné le projet de loi relatif aux travailleurs à domicile, qui vise notamment à interdire l’emploi de «petites bonnes».  A cela s’ajoute l’approbation du projet de décret définissant les attributions du ministère de la Jeunesse et des Sports, qui vise notamment à mettre en place un nouvel organigramme pour le département de Mohamed Ouzzine, ainsi que la création de 8 directions régionales.
    • Chabat toujours virulent
    Hamid Chabat a réitéré, hier à Fès, ses attaques contre Abdelilah Benkirane. Lors d’une rencontre avec les militants de la centrale syndicale qu’il dirige, l’UGTM, le patron de l’Istiqlal a insisté sur la nécessité du remaniement ministériel et le refus de l’augmentation des prix des produits subventionnés. Il a aussi appelé le chef du gouvernement à s’inspirer du mémorandum de l’Istiqlal pour sortir le pays de cette «crise de gouvernance». Tout en maintenant les propos virulents qu’il a tenus à l’encontre de certains ministres lors de son meeting du 1er Mai à Rabat, Chabat s’est  interrogé sur « le rejet de ces mêmes propos par  le gouvernement marocain au même titre que le porte-parole du ministère algérien des Affaires étrangères».
    À noter que le SG du PI ne compte pas s’arrêter là. Il a annoncé un planning de rencontres un peu partout au Maroc à partir du 10 mai. L’objectif est d’expliquer davantage les propositions du parti et d’inciter le gouvernement à adopter les corrections nécessaires.
    • Provinces du Sud: 90 milliards de DH depuis 1975
    La situation dans les provinces du Sud est calme et ne suscite aucune préoccupation. C’est du moins ce qu’a déclaré Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication. Face à la campagne médiatique menée par les ennemis de l’intégrité territoriale, le ministre a estimé que la meilleure réponse est de donner l’occasion aux journalistes de constater par eux-mêmes la réalité des choses sur le terrain. Une délégation de journalistes a en effet effectué un déplacement dans ces provinces la semaine dernière. Rappelant les efforts de l’Etat dans le développement de ces provinces, El Khalfi a souligné que cette région a profité de plus de 90 milliards de DH entre 1975 et 2011. Il a également fait savoir que le gouvernement se penche sur la préparation d’études scientifiques qui permettront aux journalistes de mieux faire connaître les réalisations en matière de développement dans les provinces du Sud.   

    • Casablanca: La wilaya règle «son horloge»
    Après une panne qui a duré plus de 10 ans, l’horloge de la tour du siège de la wilaya du Grand Casablanca sera enfin réglée. Une cérémonie sera organisée aujourd’hui par le wali de la région, Mohamed Boussaid, à l’occasion de la remise en marche de ce monument dont les travaux de réparation auraient coûté 1,7 million de DH.

    • La Finéa présente ses nouvelles solutions
    La Fédération du commerce et services (FCS) organise, le mardi 14 mai, une rencontre avec la Finéa (ex-Caisse marocaine des marchés). La filiale de la CDG doit présenter aux membres de la FCS sa nouvelle stratégie ainsi que sa nouvelle gamme de solutions financières. La FCS et la Finéa sont en train d’examiner l’opportunité de conclure un partenariat.

    • Immobilier: L’indice des prix de l’AMAI sera prêt en juin
    L’indice des prix immobiliers de l’Association marocaine des agences immobilières (AMAI) sera dévoilé en juin, selon les responsables de l’association. Cet indice, qui se limitera pour commencer à Casablanca, sera le deuxième après celui des actifs immobiliers de Bank Al-Maghrib. 

    • Maroc/Libye: Les relations au beau fixe
    Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a eu des entretiens, vendredi dernier à Rabat, avec le chef de l’Alliance des forces nationales (AFN) libyennes, Mahmoud Jibril, qui a effectué la semaine dernière une visite de travail au Maroc. Plusieurs questions régionales et internationales ont été évoquées à cette occasion.

    • Colloque sur les finances publiques au Maghreb
    Le 14e colloque international sur les «finances publiques au Maghreb: défis de la reddition des comptes et de la transparence» sera organisé les 8 et 9 mai à Rabat. Ceci à l’initiative de la Revue marocaine d’audit et de développement (REMA), le Centre international des études stratégiques et de gouvernance globale (Global Governance Center), en partenariat avec la Fondation allemande Hanns Seidel.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc