×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

La station d’épuration de Fès fin prête

Par L'Economiste | Edition N°:4022 Le 02/05/2013 | Partager
Six mois d’essai pour commencer l’exploitation
Objectif : dépolluer 85% des eaux du Sebou

La Station d’épuration des eaux usées de Fès (Step) vient tout juste d’entamer une période de mise en service expérimentale qui durera environ six mois

La station d’épuration des eaux usées de Fès (Step) est fin prête. Le plus important projet d’infrastructure jamais réalisé dans cette ville est entré en période de mise en service pour une durée d’environ six mois. Au terme de ce délai, la station, qui utilise les techniques les plus innovantes dans ce domaine, sera entièrement opérationnelle. Elle devra permettre un abattement de 85% de la pollution et une réduction moyenne annuelle des émissions de 100.000 tonnes équivalent CO2.D’une capacité de traite ment de 1,2 million équivalent habitant, soit un volume annuel des eaux usées traitées de 40 millions de m3, la Step utilise le procédé des boues activées, avec digestion des boues et cogénération de l'énergie électrique à partir du biogaz. Rappelons à ce titre que 50% des besoins en énergie électrique de la station seront couverts, grâce à son unité de cogénération d'électricité à partir du biogaz récupéré des digesteurs anaérobiques. Bon exemple de développement propre, cette option permet aussi de réduire de façon significative l'émission de gaz à effet de serre (GES) en captant près de 15.000 m3/j de méthane pour produire environ 22 millions KWh/an d'électricité. Il convient de noter que la réduction de gaz à effet de serre rend ainsi le projet éligible au Mécanisme de développement propre (MDP), mis en place dans le cadre du protocole de Kyoto (ratifié par le Maroc en 2002) pour la réduction des gaz à effet de serre.
Initiée par la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de Fès (Radeef), la nouvelle station qui est la première du genre dans l’Afrique du nord, est à même d’avoir des impacts positifs sur le moyen Sebou, la santé de la population, l’irrigation, l’abreuvage des animaux, les conditions de potabilisation de l’eau, les conditions socio-économiques de la population. Représentant plus de 781 millions de DH d’investissement, cette infrastructure est financée par une subvention de l'Etat dans le cadre du Plan national d'assainissement liquide, un prêt d'un consortium de banques nationales et par un financement propre de la Radeef. Sa gestion sera garantie par les constructeurs pour une durée d’exploitation de 10 ans, moyennant 300 millions de DH. Outre la dépollution du bassin de Sebou, cette station permettra d'assurer le rejet des eaux usées dans un milieu récepteur après un traitement compatible avec les exigences de l'environnement, mais aussi d'améliorer les conditions sanitaires de la population, favoriser les activités agricoles et préserver la nappe phréatique.


De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc