×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tournée africaine du Souverain
Rabat densifie sa coopération avec Libreville

Par L'Economiste | Edition N°:3997 Le 27/03/2013 | Partager
Une demi-douzaine d’accords conclus par les deux pays
Les échanges commerciaux restent encore très faibles

La forte présence des entreprises marocaines au Gabon contraste avec la faiblesse des échanges commerciaux

LE Gabon (1,5 million d’habitants), trois fois plus petit que Casablanca, est la dernière étape de la tournée africaine de Sa Majesté. Sur le plan diplomatique, ce pays est l’un des plus fidèles alliés du Maroc sur le continent. Les entreprises marocaines ont d’ailleurs su mettre à profit cette excellence des relations politiques pour s’y ouvrir des relais de croissance. Maroc Telecom a repris les participations de l’Etat gabonais dans l’opérateur télécoms, Managem y exploite de l’or (voir article ci-dessous) et Cema Bois de l’Atlas a développé au Gabon la plus grosse usine de transformation de bois de la région...
Autant que les deux précédentes étapes de la tournée royale, Dakar et Abidjan, Libreville a été tout aussi dense. Une demi-douzaine d’accords de coopération entre le Gabon et le Maroc ont été conclus hier sous la présidence des deux chefs d’Etat.
Côté gabonais, la demande porte sur l’expertise marocaine dans plusieurs domaines, de la formation médicale et paramédicale à l’agriculture. Ainsi, le Royaume va apporter son expertise technique pour relancer le développement de l’Institut national gabonais de formation, d’action sanitaire et sociale (INFASS) et en matière de management des services de santé et d’épidémiologie. Les deux parties ont également convenu de réserver un quota annuel aux étudiants gabonais dans les facultés de médecine marocaines. La faculté de médecine de Rabat accueille depuis quelques années des étudiants gabonais du service de santé militaire.
Libreville est également demandeur dans le domaine de la protection civile et l’expérience dans la prévention et la gestion des risques majeurs. Un accord a été signé par le ministre délégué à l’Intérieur, Charki Draiss, et son homologue gabonais de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de l’Immigration et de la Décentralisation, Jean François Ndongou. L’entente brasse un éventail de domaines: lutte contre la pollution, les accidents ou incendies dans les installations classées dans la catégorie de protection de l’environnement, les établissements recevant le public et les immeubles de grande hauteur.
Le quatrième accord concerne les domaines techniques, de la répression des fraudes et du laboratoire. Il permettra une collaboration entre le Laboratoire officiel d’analyses et de recherches chimiques de Casablanca et le Laboratoire de contrôle qualité de Libreville, ainsi qu’entre la direction de la Protection des végétaux, du contrôle technique et de la répression des fraudes et la direction générale gabonaise de la Concurrence et de la consommation.

Le Gabon en chiffres

PIB: 13,2 milliards de dollars
Population: 1,51 million d’habitants
PIB /habitant: 8787 dollars
Monnaie: Franc CFA
Taux d’alphabétisation: 88%
Espérance de vie: Femmes, 63,5 ans/Hommes, 61,5 ans.
Croissance moyenne du PIB, 2000 à 2010 : 10%
Exportations: 9,54 milliards de dollars
Importations: 4,26 milliards de dollars
Dette extérieure: 25% du Produit intérieur brut
Taux d’inflation: 1,5%
Principales richesses: pétrole, bois, manganèse et or.

Source: IRIS. Année stratégique 2013, Edition Armand Colin

A. S.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc