×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Vallée du Bouregreg
Le détail des projets de la 2e tranche

Par L'Economiste | Edition N°:3997 Le 27/03/2013 | Partager
Rocade entre Rabat et Salé, protection contre les inondations
Un investissement de plus de 4 milliards de DH

Marina, port de plaisance, tramway… La première tranche du programme d’aménagement de la vallée du Bouregreg est aujourd’hui bouclée à 97%

Le tramway de Rabat-Salé, le tunnel des Oudayas, le pont Hassan II… 97% des projets visant l’aménagement de la vallée du Bouregreg sont, à ce jour, réalisés. Un bilan positif du premier contrat-programme établi entre l’Etat et l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg (AAVB) pour la période 2006-2012. «Il faut capitaliser sur ce modèle de gestion pour la réalisation d’autres projets structurants», a indiqué le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, qui présidait, lundi dernier, le 10e conseil d’administration de l’AAVB. Outre l’examen des réalisations de l’Agence, le conseil a discuté du 2e contrat-programme, portant sur la période 2013-2017, et a adopté le plan d’action et le projet de budget de l’exercice 2013.
Le programme de la 2e phase porte, entre autres, sur l’aménagement urbain et le développement des séquences 3 et 4: «Qasbat Abi Raqraq» et «Sahrij El Oued». Pour ce faire, il faudra poursuivre l’acquisition du foncier dont le coût est évalué à 1,2 milliard de DH. Il s’agit aussi de renforcer les liens entre Rabat et Salé en améliorant la mobilité entre les deux villes. La 2e tranche prévoit ainsi la construction d’une rocade sur une distance de 8 km qui reliera l’aéroport de Salé et l’avenue Mohammed VI à Rabat pour un montant de 520 millions de DH. Un autre axe routier, dont le coût est estimé à 250 millions de DH, est prévu entre le site de l’Oulja et l’autoroute sur environ 9 km.
La protection contre les risques d’inondations est aussi au programme. Des travaux de viabilisation du foncier devraient être menés dans le cadre d’un partenariat public-privé, pour un montant de 2,5 milliards de DH. «La 2e phase comprend aussi la finalisation de l’urbanisation des séquences 1 et 2 «Bab Al Bahr» et «Assaha Al Kabira» et de la construction du pont Moulay Youssef dont la mise en exploitation est prévue au 3e trimestre 2013», souligne Lemghari Essakl, DG de l’Agence d’aménagement de la vallée du Bouregreg. Et d’ajouter: «Le développement immobilier de Bab Al Bahr ainsi que sa commercialisation se poursuivent toujours en partenariat avec Al Maabar». Concernant la première tranche du programme, elle a porté sur des investissements de plus de 8 milliards de DH. L’AAVB a construit plusieurs infrastructures visant la protection du site et la facilitation des activités de navigation. Des infrastructures pour la pêche artisanale, une marina, un port de plaisance et des espaces de loisirs ont aussi vu le jour. L’Agence a réalisé un espace de promenade tout au long du fleuve et a procédé à la restauration de plusieurs édifices historiques. Ces travaux ont été accompagnés par des mesures écologiques, la suppression de points noirs et la réhabilitation de la décharge de l’Oulja.
Bouchra SABIB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc