×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Le Jazz fait swinguer Marrakech

Par L'Economiste | Edition N°:3989 Le 15/03/2013 | Partager
L’association Marock’jeunes organise son 4e Madjazz les 15 et 16 mars
A l’affiche, les groupes français et marocains Awek, Bless et Solarium

Et de 4 pour le Madjazz. Ce festival démarre aujourd’hui à Marrakech avec des soirées acoustiques, résidences musicales et défilé animeront les espaces du festival pour plus de plaisir pour les amateurs de musique et d’art contemporain à Marrakech. Le MadJazz Festival revient pour la quatrième fois et promet cette année encore plus d’invités de renommée dans une tendance purement Jazzy. C’est un petit festival mais dont les ambitions sont grandes. «On travaille d’abord à faire connaître le jazz aux jeunes publics», insiste Mounir Aznail, président de Marock’jeunes, initiatrice du festival.  A terme, les organisateurs de cet évènement espèrent faire de Marrakech une destination phare des musiques électro jazz.  De quoi réjouir les Marrakchis qui n’ont pas vu la concrétisation du fameux festival porté par le Montreux Jazz. Les fondateurs du festival suisse souhaitaient  lancer un Montreux jazz/ Marrakech. Pour la petite histoire, la fondation des festivals de Marrakech avait été créée pour cet objectif. Le projet a fini dans les oubliettes et en attendant, ce sont des jeunes qui portent un festival de jazz, plus modeste à Marrakech. L’association Marock’jeunes qui souhaite inscrire son petit festival dans la durabilité. L’association très active dans les domaines humanitaires mais aussi culturel et la promotion des arts a initié deux festivals qu’elle maintient contre vent et marées: le Sun Festival et le Madjazz. C’est l’Institut Français de Marrakech qui va abriter le plus grand nombre de concerts.  
Soucieux de l’aspect culturel de notre ville, les organisateurs font du Madjazz festival un événement gratuit qui permet à toute les tranches d’âge de mieux connaître l’esprit artistique et ancestral de Marrakech et de sa médina, et offre aux jeunes talents un tremplin leur permettant d’exprimer leurs tendances artistiques. Le groupe français Awek ouvre le bal avec un concert dans une ambiance Vibration Jazz. Avec 8 albums et 18 années d’expérience, Awek a un style musical mêlant classicisme et originalité. Le groupe a participé à de nombreux grands festivals de Blues et de Jazz en France comme Jazz à Vienne. En 2009, il a reçu le prix Cognac Blues Passions, et a «ouvert» pour BB KING. D’autres concerts sont également au programme  prévu à Marrakech. Ils seront donnés par des groupes marocains, marrakchis particulièrement. Groupe de rock, ses membres ont été formés en résidence durant 6 mois pour investir le Jazz.  Ils se produiront durant les deux jours du festival. Les amateurs de Jazz auront rendez vous avec le groupe Bless et  Solaruim. Parallèlement à la musique, la 4e édition du Madjazz fera la part belle à la mode avec une soirée défilé qui mettra en avant trois jeunes stylistes marocaines.


B. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc