×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Musique sans frontières

Par L'Economiste | Edition N°:3985 Le 11/03/2013 | Partager
22 chanteurs marocains et français partagent leurs 1ers émois musicaux
Des concerts en duo et collectifs au programme

Oum et Camélia Jordana  étaient en concert ce samedi 9 mars au théâtre 121, à Casablanca

Avis aux mélomanes : l’Institut français du Maroc rend hommage à la chanson française ces prochains jours. Il innove cette année en lançant un projet inédit intitulé : «Je me souviens». Ainsi, 22 chanteurs français et marocains se réunissent en duo pour partager leurs souvenirs et leurs 1ers émois musicaux. Le principe: chacun présente la chanson qui lui a donné envie de faire de la musique et propose à son binôme de l’interpréter à sa façon. Après 3 jours de travail, les 11 binômes ont donné des concerts simultanés en duo samedi dernier dans les 11 villes abritant un site de l’Institut français: Rabat, Casablanca, Marrakech, Fès, Kénitra, Meknès, El Jadida, Agadir, Tanger, Tétouan et Oujda. S’est ainsi produite Camélia Jordana en duo avec la chanteuse marocaine Oum,  à Casablanca. A Rabat, le groupe Kidswithnoeyes a joué aux côtés de la chanteuse Yasmine Madjour. Sans compter les autres duos qui ont créé la surprise. Mais cette grande aventure multiculturelle ne s’arrête pas là: les chanteurs profiteront d’une résidence culturelle de 10 jours pour conclure en beauté sur scène, à l’occasion de 3 concerts collectifs. En effet, les 15, 16 et 17 mars, ils se produiront sur les scènes d’El Jadida (théâtre Afifi), Meknès (théâtre de l’Institut français) et Rabat (théâtre Mohammed V), accompagnés d’un orchestre et sous la direction de l’arrangeuse Sarah Murcia. 
A la tête de ce projet unique: Pierre Walfisz, ex-chroniqueur chez France Musique et directeur artistique de l’édition musicale du festival d’Amiens «Musiques de jazz et d’ailleurs». Après plus d’un an de réflexion pour mener à bien ce projet, celui-ci se dit heureux qu’il ait enfin pu voir le jour. Selon Pierre Walfisz, le point fort de ce programme est la générosité et le partage dont font preuve les 22 chanteurs, accompagnés pour certains de leurs musiciens. «C’est un projet qui entre dans l’intimité de ces artistes qui nous confient quelles sont les chansons qui ont accompagné des moments de vie importants et des souvenirs. De plus, les chanteurs vont se livrer et laisser de côté leur ego puisqu’ils ne chanteront pas plus de 2 chansons chacun, des chansons qui ne sont pas leurs propres compositions», nous explique le coordinateur du projet. Par ailleurs, Pierre Walfisz compte beaucoup sur ces échanges. Pour lui, si quelques artistes finissent par s’apprécier, garder contact, voire même collaborer dans l’avenir, ce sera une réussite totale.


Sanaa EDDAÏF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc