×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Competences & rh

Apprendre en jouant avec le «serious game»

Par L'Economiste | Edition N°:3961 Le 05/02/2013 | Partager
Des formations sur mesure avec suivi et évaluation en ligne
Qoveo lance son “Academy online”

Une histoire et des personnages inventés de toute pièce permettent à l’usager de se former tout en se divertissant grâce aux outils du «serious game» Source: Qoveo

Joindre l’utile à l’agréable. C’est l’objectif des jeux éducatifs proposés par un nouvel entrant sur le marché de la formation. Qoveo, installé au Maroc depuis l’automne 2012,  vient de lancer l’«Academy online». Une université en ligne, qui couple les capacités de la solution «Qopilot», plateforme globale de gestion des compétences, à une large offre de formations pédagogiques en ligne.
Intitulés «Serious Game», ces modules personnalisés permettent aux collaborateurs de se former à leur rythme, dans un environnement ludique.  
Basés sur une immersion de l’utilisateur dans un environnement simulant des situations professionnelles réelles, ces jeux proposent des parcours en fonction des objectifs pédagogiques requis. Au final, le salarié est évalué en fonction de son score et les résultats de sa formation peuvent être communiqués à la hiérarchie ou mis en réseau pour pouvoir comparer les performances des uns et des autres. .
Ces formations peuvent concerner des secteurs aussi divers que les métiers de la vente, le management, les télécoms …
Les serious-game, applicables également dans la gestion des ressources humaines, peuvent être un outil de communication, favoriser le sourcing des candidatures, et permettre la mise en place de filtres d’analyse en masse et à moindres coûts (profiling). De même, ces jeux peuvent être utilisés pour l’évaluation du personnel,  le recrutement ou le team-building (création d’équipes de joueurs, résolution d’énigmes ensemble...). «Il a été prouvé qu’on apprend beaucoup mieux avec le digital qu’avec le présentiel. Mais l’un ne remplace pas forcément l’autre. Ce sont deux modes complémentaires», affirme Zakaria Fahim, Directeur Associé de Qoveo. L’idéal, selon lui, est de combiner les deux formes d’apprentissage pour plus d’efficacité. «Au lieu de créer des formations homogènes pour des niveaux hétérogènes, ce type de formation personnalisée, combinant le digital et le présentiel, garantit de meilleurs résultats », poursuit-il.  En effet, un animateur n’est là que pour 2 ou 3 jours, alors que l’outil didactique reste. De même, les collaborateurs pourront choisir ce qui leur convient et évoluer à leur rythme.
Qoveo cible particulièrement les banques, télécoms, opérateurs informatiques...
Parmi les clients potentiels figurent aussi les ministères, les multinationales ...
«Les grandes structures se prêtent le mieux à ce type de formation qui nécéssite au minimum 150 à 200 participants, indique Denis Le Chevalier, Directeur de Qoveo.


A. E.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc