×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Politique Internationale

Cinquantenaire du Traité d’amitié franco-allemand
Une commémoration sur fond de crise de l'euro

Par L'Economiste | Edition N°:3954 Le 23/01/2013 | Partager
De nombreux désaccords
Deux puissances parfaitement distinctes

Source: Parlement européen
La France et l’Allemagne représentent environ 30% de la population européenne. A elles deux, elles comptent 173 députés sur les 754 membres qui représentent le Parlement européen de Strasbourg

Au moment où la France et l’Allemagne célèbrent les 50 ans du Traité de l’Elysée qui scella le 22 janvier 1963 leur réconciliation, les deux pays sont de plus en plus en désaccord sur de nombreux dossiers, tant sur le plan politique qu’économique. Un des derniers exemples de ces relations sous tensions, le projet d'un nouveau Traité de l'Elysée, voulu par la France et qui n’a pas été à l’ordre du jour de la célébration du cinquantenaire d’amitié. «Les Allemands ne voulaient pas d'un nouveau traité…», raconte Claire Demesmay, politologue de l'Institut allemand de politique étrangère (Dgap). Et d’ajouter qu’«ils considèrent qu'on est encore dans la crise de la dette, avec beaucoup de choses à résoudre».
A l’image de ce traité, voulu par l’un et rejeté par l’autre, la France et l'Allemagne affichent aujourd'hui des puissances parfaitement distinctes. La France continue de se substituer à une Europe militaire qui n'a jamais vu le jour. Un rôle dans lequel l’Allemagne s’évertue à jouer la carte du retrait. Le rôle-clé joué par Paris dans le conflit libyen, son activisme sur le front syrien et l'intervention rapide de l'armée française au Mali ont, au mieux, trouvé un écho positif en Allemagne. Mais jamais Berlin ne s'est hasardé à envoyer des hommes au-delà de ses frontières.  «L'Allemagne ne veut plus être une grande puissance en politique étrangère», a reconnu le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble.
De l’autre côté, l'Allemagne, forte d'un modèle fondé sur la flexibilité et l'exportation de produits à haute valeur ajoutée, a creusé l'écart en matière de puissance économique, affichant des performances bien souvent supérieures à celles de son voisin. Ce qui lui a permis d’imposer sa grille de lecture de la crise de la dette qui a secoué l'Union européenne. Grille de lecture d'autant plus légitime à ses yeux que le pays de Goethe est désormais la première puissance économique européenne et la première contributrice aux fonds de secours des pays en difficulté de la zone euro. De fait, Angela Merkel a pu, sans ciller, s'opposer régulièrement à la France, sur les solutions à apporter à la crise, notamment en termes de cure d'austérité. Notons que sur la crise de l'euro, Paris et Berlin, se sont affrontés sur quasiment tous les dossiers, même s'ils sont parvenus à des compromis, comme en décembre sur la supervision unique des banques de la zone euro, première étape en vue de la mise en place d'une Union bancaire européenne.

 

 


Sandrine SAWADOGO

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc