×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:3952 Le 21/01/2013 | Partager

.Accidents de la route: L’hécatombe continue
Sept personnes ont trouvé la mort et 22 autres ont été blessées, dont 2 grièvement, suite au renversement, samedi 19 janvier, d’un autocar près de la ville de Mrirt (province de Khénifra). Le même jour, deux personnes ont été tuées et deux autres blessées dans un accident de la route survenu dans la province de Nador. A noter que l’athlète marocain, Abderrahim Goumri, est décédé samedi matin à l’âge de 36 ans, dans un accident sur l’autoroute entre Témara et Rabat.

• Négociation sur la pêche: Et c’est parti !
Les négociations sur la pêche vont reprendre ce mois-ci entre le Maroc et l’Union Européenne. «J’espère encore gagner mon pari et que nous aurons une finalisation de l’accord de pêche dans les premiers mois de cette année», a indiqué Eneko Landaburu, l’ambassadeur de l’UE au Maroc invité au Club de L’Economiste le vendredi 18 janvier. Il précise que des négociations se sont terminées il y a quelques jours et que le 4e round va commencer fin janvier et le 1er février. «Le dossier bloque sur des contraintes techniques et l’accord a été considéré très cher par le Parlement européen d’où son rejet. Mais il y a un très bon climat et une volonté de conclure rapidement ce dossier», ajoute le responsable.

• BAD: Une bonne croissance pour le Maroc
Les pays du Nord de l’Afrique, dont le Maroc, vont réaliser des taux de croissance favorables allant de 3 à 4,3% en 2013, a estimé le président de la Banque africaine de développement (BAD), le Rwandais Donald Kaberuka. La croissance au Maroc peut dépasser 4% cette année, avec un peu moins de 3% pour la Tunisie.

• L’autorisation de construire en ligne
Les demandes d’autorisation de construire, de lotir, de morceler ou de créer des groupes d’habitations peuvent dorénavant  s’instruire en ligne. Le lancement de cette initiative baptisée «E-Instruire» a été donné, vendredi dernier, par Nabil Benabdellah, ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la politique de la ville, à partir de la commune de Tifelt comme étape pilote avant de passer à  sa généralisation. Le ministre rappelle que cette opération, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie du Maroc numérique, va contribuer à la modernisation de la gouvernance urbaine notamment par la transparence, la facilité des procédures et le gain du temps aussi bien pour les particuliers que  les investisseurs.   
• Benkirane au Forum de Davos
Abdelilah Benkirane, le chef de gouvernement, devrait assister cette semaine aux côtés de plusieurs de ses homologues notamment de la Tunisie, de la Libye, de l’Egypte, du Liban et du Qatar au 43e Forum économique mondial (WEF) qui rassemble tous les ans les grands de ce monde à Davos. La relance de l’économie mondiale et les conflits en Syrie et au Mali seront au centre des discussions de cet événement qui se tient du 23 au 27 janvier.
• Le coût de la vie continue de grimper
Au terme de l’année 2012, l’IPC annuel moyen a enregistré une augmentation de 1,3% par rapport à l’année 2011, selon le HCP. La hausse a concerné aussi bien les produits alimentaires dont l’indice a augmenté de 2,2% que les produits non alimentaires dont l’indice a progressé de 0,6%. L’indicateur d’inflation sous-jacente aurait connu une hausse de 0,8% au cours de l’année 2012 par rapport à l’année 2011.
Les hausses les plus importantes ont été enregistrées à Laâyoune (2,2%), à Dakhla (2,1%), à Casablanca et Beni-Mellal (2%) et Marrakech (1,8%). A noter qu’au cours du mois de décembre 2012, l’indice des prix à la consommation a connu une hausse de 0,4% par rapport au mois précédent. Les hausses des produits alimentaires observées entre novembre et décembre 2012, concernent les légumes (15,3%), les huiles et graisses (0,7%) et  le lait, fromage et œufs (0,4%).
En revanche, les prix ont diminué de 6,8% pour les fruits, 4,6% pour les poissons et fruits de mer et 1,9% pour les viandes.

• Les industriels restent confiants
Au cours des trois prochains mois, les industriels sont plutôt confiants et anticipent la poursuite de l’amélioration des ventes.  L’on s’attend donc à ce que l’activité se développe par rapport  à décembre 2012 où la production industrielle a accusé un repli par rapport au mois précédent, avec un solde d’opinion de 7%, indique Bank Al-Maghrib dans son enquête mensuelle de conjoncture. A l’exception des industries agroalimentaires et celles du textile et du cuir qui ont enregistré un accroissement de la production, toutes les autres branches ont connu des replis.

• Climat des affaires: Léger optimisme
Les industriels tablent sur une légère amélioration du climat des affaires au cours du premier trimestre 2013. Près de 88% des entreprises ont estimé que l’approvisionnement était normal durant le quatrième trimestre 2012, 10% l’ont jugé facile et 1% ont déclaré avoir éprouvé des difficultés d’approvisionnement, soit un solde positif de 9%. Ce même climat général des affaires était considéré globalement défavorable au cours du quatrième trimestre 2012, avec un solde d’opinion négatif de 24%, et ce pour le deuxième trimestre consécutif, selon une enquête de Bank Al-Maghrib.
• La SOREAD-2M et la SNRT en CA
Le conseil d’administration de la Société SORED-2M a approuvé, vendredi 18 janvier, la liste des membres de la commission de sélection des projets des programmes et de la commission d’éthique des programmes, et ce conformément à son cahier des charges. La SNRT qui a également tenu son CA a approuvé aussi la liste des membres des commissions des programmes et d’éthique.
  • Traque aux terroristes
Une nouvelle cellule de recrutement d’Al-Qaïda au Maroc vient d’être démantelée par les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), en coordination avec la direction générale de la surveillance du territoire national. La dite cellule comprend plusieurs éléments s’activant dans les villes de Fnideq, Tanger, Al Hoceima et Meknès.
Cette prolifération de réseaux terroristes constitue une source d’inquiétude au niveau sécuritaire. Les mis en cause seront déférés devant la justice après complément de l’enquête supervisée par le parquet général compétent.

• L’USFP choisit les membres du BP
33 membres dont 11 femmes ont été élus au bureau politique de l’USFP. La nouvelle composition est marquée par l’absence notamment d’Ahmed Zaidi, Abdelhadi Khayrate et l’ancien ministre Jamal Rhmani.
D’autres personnalités ont réussi à garder leur place notamment Ahmed Reda Chami, Abdelhamid Jmahri et Habib El Malki qui a été élu, samedi 19 janvier à Rabat, président de la commission administrative, le Parlement de l’USFP. Younes Moujahid, président du SNPM a également intégré le BP.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc