×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Saidia se dote d’une station d’épuration

Par L'Economiste | Edition N°:3952 Le 21/01/2013 | Partager
Et d’un réseau d’assainissement des eaux usées
L’investissement s’élève à 320 millions de DH
Le projet sera opérationnel fin avril prochain

Une douzaine de bassins ont été aménagés dans le cadre de la réalisation de la station d’épuration de Saidia qui est de type lagunage aéré de capacité 20.400 m3 par jour

Enfin, la ville de Saidia sera dotée d’un réseau d’assainissement des eaux usées avec une station d’épuration. «Ce projet va permettre la mise à niveau de cette ville en matière d’assainissement liquide et également accompagner le développement de la station touristique Saidia», précise Fadila Ben Osmane, directeur de l’assainissement et de l’environnement à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable. Ce projet va permettre d’assurer la dépollution des effluents de la ville de Saidia et sa nouvelle zone touristique. Et également «protéger durablement la Méditerranée et améliorer les conditions sanitaires de la population de la région estimée à 245.000 personnes», explique la responsable.
La réalisation de ce projet a nécessité la mobilisation d’un investissement global de 320 millions de DH. Une enveloppe de 63 millions de DH a été réservée à la première tranche du projet achevée en 2010. Les travaux de cette partie comportaient notamment la réalisation de 28 km de conduites des eaux usées et pluviales pour accompagner l’aménagement de la corniche et des boulevards principaux de la ville. Sans oublier les stations de pompage et les bassins d’épuration. Le reste de l’investissement, soit 257 millions de DH, a été dédié à la deuxième tranche du projet entamée en 2010. Ce qui a permis la réalisation de 65 km de réseau de collecte des eaux usées de la ville de Saidia et 10 km de conduite de transfert des eaux usées de la ville de Saidia et le complexe touristique. Au menu également la réalisation d’une station d’épuration de type lagunage aéré de capacité 20.400 m3 par jour. «Cette installation va permettre de répondre aux besoins de la zone touristique et la population de Saidia en période estivale à l’horizon 2020», indique la responsable de l’ONEE. Les travaux sont presque achevés à l’exception d’un retard dans la réalisation des stations de pompage. «Mais tous les efforts sont déployés pour que le projet y compris la station d’épuration soient opérationnels dès fin avril prochain», rassure Ben Osmane. Après l’assainissement des eaux usées, les responsables de la ville se penchent sur la maîtrise des eaux pluviales pour mettre un terme au problème des inondations. Deux études sont en cours et ont déjà permis l’évaluation des investissements nécessaires pour la réalisation de ce programme qui sont estimés à 450 millions de DH.


N. E. A.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc