×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Colorado perd son président

Par L'Economiste | Edition N°:3943 Le 07/01/2013 | Partager
Farid Berrada et sa famille périssent dans un crash d’avion
Les causes de l’accident toujours inconnues

Farid Berrada décédé à l’âge de 46 ans a chapoté l’introduction en Bourse de Colorado en 2006

Le monde des affaires est sous le choc. Farid Berrada (46 ans), PDG de Colorado, Zineb Benhamida (fille de Bouchaib Benhamida, président de la fédération du BTP) et leurs trois enfants, perdent la vie dans le crash de leur jet privé. L’incident se passe quelques minutes après le décollage de l’avion de l’aéroport  de Grenoble (Saint-Geoirs dans l’Isére) en France. La famille avait décollé à bord du bimoteur, que Farid Berrada pilotait lui même, après avoir passé les fêtes de Noël dans la station de Méribel, en Savoie (Alpes françaises). Les Berrada comptaient rejoindre le Royaume après une escale en Espagne. L’alerte a été donnée par un habitant de Saint-Pierre-de-Bressieux qui a vu l’avion s’écraser contre une colline. Si certains médias évoquent la piste du brouillard, des témoins visuels celle de ratés dans le moteur, les causes officielles de l’accident restent encore indéterminées à l’heure où nous mettions sous presse. Farid était le fils de Mohamed Berrada, un avocat et ancien directeur du quotidien L’Opinion, qui s’est particulièrement illustré lors de la campagne d’assainissement. Farid Berrada a obtenu en 1989 une licence en sciences économiques à l’université de la Sorbonne avant de s’envoler pour les Etats-Unis et décrocher un diplôme en management de l’Université de Los Angeles. Très vite Farid reprend les rênes de Colorado.
L’entreprise créée en 1957 a été rachetée par les frères Berrada (Othmane et Mohamed) dans les années 70. Colorado traversera une véritable transition à la fin des années 90 entres les mains de Farid Berrada. Mise en place de laboratoire qualité et R&D, campagne de communication ciblée et recentrage sur la peinture de bâtiment sont les axes suivis par le nouveau management. Pris dans l’euphorie de la croissance, le professionnel de la peinture ne se contente plus du marché local où il est leader en 2007. Une année après, un département export est créé pour renforcer la présence de la marque dans les salons internationaux. Résultat: l’entreprise commence une activité à l’export vers les pays du Maghreb et le Burkina-Faso. Cependant, la véritable transition se fera avec l’introduction en Bourse. Colorado fait son entrée dans la Bourse de Casablanca le 27 octobre 2006. L’opération consistait en une cession de 30% du capital, soit 138,78 millions de DH, scindés en 270.000 actions. Les souscriptions se sont faites au prix ferme de 514 DH.
Colorado est détenu à hauteur de 15% par Fipar, filiale CDG. Aujourd’hui, Colorado pèse une capitalisation boursière de 396 millions de DH. Son chiffre d’affaires s’est établi à 628 millions de DH en 2011. Ainsi, Farid Berrada laisse derrière lui l’un des fleurons de l’industrie marocaine. Un patron dont les journalistes de L’Economiste appréciaient particulièrement le contact et la disponibilité.


IL. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc