×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Deals sur Internet
Groupon à la conquête du Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:3943 Le 07/01/2013 | Partager
Le groupe vient de lancer son site de deal dédié aux voyages
Une centaines d’établissements hôteliers déjà partenaires

Reda Layt, directeur général de Groupon Maroc: «Nos ambitions au Maroc sont à la hauteur de la Vision 2020»

C’est le premier site de deal étranger à s’installer au Maroc. Groupon, lancé à Chicago en 2008, vient de lancer son site Internet il y a à peine quelque semaines. «Le nombre de visites que nous avons reçues dépasse de loin nos objectifs», se réjouit son management. Il faut, toutefois, préciser que le groupe est présent au Maroc depuis pratiquement 2 ans. Mais son activité se limitait, jusque-là, à la promotion des offres des établissements hôteliers sur ses sites Internet à travers le monde. Il compte actuellement une centaine de partenaires. Présent dans 48 pays, le groupe se spécialise dans les deals sur des prestations de proximité, le voyage et le shopping. «Groupon a été le fondateur de ce concept de marketing en ligne, basé sur la promotion d’offres exclusives de prestataires proches des membres inscrits sur nos sites. Le concept a ensuite été repris partout dans le monde, même au Maroc», revendique Reda Layt, directeur général de Groupon Maroc. Il faut dire que le concept séduit. Les petits commerçants, restaurateurs, coiffeurs et différents prestataires de services, ne pouvant se payer des affiches publicitaires, des insertions dans des journaux ou d’autres outils de communication plus ou moins onéreux, se rabattent sur les sites de deal. Le coût est proportionnel aux ventes. Si aucune vente n’est réalisée, l’affichage reste gratuit.
Au Maroc, Groupon, qui emploie près de 12.000 personnes à travers le monde et qui prévoit un chiffre d’affaires de 5 milliards de dollars, compte dédier son site uniquement aux produits de voyage. Et il compte bien briguer le leadership sur son segment. Ce qui ne semble pas plaire aux agences de voyages. Ces derniers temps, les voyagistes ne cessent de dénoncer «la concurrence déloyale» des sites de deal (voir L’Economiste du 3 janvier 2013). Ce que contestent en bloc les sites de deal. Puisqu’ils n’offrent pas de prestations de transport, ni de packages complets, ils estiment ne pas interférer dans l’activité des agences de voyages. «Nous traitons directement avec les hôtels pour faire la promotion de leurs offres. Jusqu’à preuve du contraire, fournir un service marketing ne nécessite pas de licence», martèle Layt. Pour lui, le vrai problème, c’est que les agences de voyages n’ont jamais cru au développement du e-commerce. Elles n’y ont par conséquent jamais investi. Exclues de ce modèle économique, elles se sentent menacées. «Le fait est qu’aujourd’hui les sites de deal sont un maillon essentiel de la chaîne de valeur touristique. Sans eux, il sera difficile de tripler le nombre de touristes internes d’ici 2020», soutient Layt. «S’ils arrêtent leur activité, toute la valeur qu’ils ont créée sera perdue. Et il n’y aura personne pour les remplacer», prévient le DG.    


Ahlam NAZIH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc