×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Competences & rh

La CNSS boucle son plan DVD

Par L'Economiste | Edition N°:3940 Le 02/01/2013 | Partager
Une ultime campagne lancée jusqu'au 31 janvier
Depuis 2006, une enveloppe de 740 millions de DH pour financer les DVD

Avec cet ultime plan de départs volontaires, la Caisse nationale de sécurité sociale parachève ses actions de gestion du personnel, lancées depuis 2006. Les départs ont été suivis du recrutement de profils répondant aux métiers nouveaux de la Caisse, en particulier la gestion de l’assurance maladie obligatoire

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) boucle l'année avec une dernière opération DVD exceptionnelle. Celle-ci  vise près d'une quarantaine de collaborateurs âgés de 55 ans et plus. Les modalités de l'opération, démarrée le 21 décembre 2012 pour s'achever le 31 janvier prochain, sont conformes à la loi sur les départs volontaires. Ainsi, les employés pourront bénéficier d'une indemnité de 40 % sur le salaire brut restant à servir jusqu'à 60 ans, âge légal de la retraite. Au menu, aussi une  prime de départ équivalente à 1,5 mois par année travaillée avec un maximum de 36 mois. La prime leur sera versée immédiatement après le départ et ils continueront à bénéficier des services de la mutuelle sociale.
La CNSS a réservé une enveloppe de 20 millions de DH pour financer cette opération. «Ces départs volontaires parachèvent les actions de gestion du personnel lancées depuis 2006 par l'organisme social pour alléger et rajeunir ses effectifs», selon la direction de la Caisse nationale de sécurité sociale. A l'époque, l'organisme comptait 4500 salariés.
La première opération fin 2006 a permis le départ de plus de 600 personnes et avait coûté une enveloppe de près de 400 millions de DH. Le second volet de départ volontaire, lancé moins d'une année plus tard, avait coûté 200 millions de DH et «soulagé» la Caisse de 252 personnes. Enfin, en 2009, 216 salariés pour un montant de 140 millions de DH ont adhéré au dispositif. En tout, ces dégraissages successifs se sont élevés à 740 millions de DH.  Au total et avec les départs en retraite, 1.707 personnes  du régime général et des polycliniques ont quitté la Caisse et 735 nouveaux salariés ont été recrutés. Aujourd'hui, la CNSS compte 4237 collaborateurs.
Toutes les opérations de départs volontaires et de recrutement s'inscrivent dans le cadre de la restructuration globale de la Caisse nationale de sécurité sociale. Ces départs ont été suivis du recrutement de profils répondant aux métiers nouveaux de la Caisse, en particulier la dématérialisation des remboursements, la gestion de l'assurance maladie obligatoire (AMO) et la mise à niveau des polycliniques.  La volonté de la Caisse est d'aller vers une logique de services clients, entreprises ou personnes physiques plus efficaces.
Fatima El Ouafi

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc