Competences & rh

La Finance islamique a son Master

Par L'Economiste | Edition N°:3898 Le 30/10/2012 | Partager

Pour la 1ére fois au Maroc, un Master spécialisé en Finance islamique vient d’être lancé par l’Université internationale de Rabat (UIR). Forte de sa réputation d’alternatif à la finance conventionnelle suite à la crise économique mondiale, la finance conforme à la Chariâa attire de plus en plus les pays émergents.
De même, ses 1.400 milliards de dollars enregistrés en 2011 l’ont imposée sur la scène de l’industrie financière mondiale. «Cette formation permettra aux lauréats de disposer d’un bagage technique et pratique leur permettant d’intégrer des institutions financières islamiques, ainsi que celles conventionnelles proposant des produits et services en conformité avec la «Chariâa», affirme Pr.Abderrahim Oulidi, directeur du pôle Business, management,finance et actuariat à l’IUR.
D’une durée de 2 ans (4 semestres), le master Finance islamique comprend en 1ére année des matières basiques de finance, telles les méthodes quantitatives, les principes de la finance d’entreprises et la jurisprudence islamique. En 2e année, le programme est plus spécialisé avec des modules tels le système financier islamique, les marchés financiers islamiques ou encore les fonds et financements de projets conformes à la Chariâa.
En termes de débouchés, le diplôme obtenu donne accès aux établissements de crédit et sociétés de financement, aux banques d’investissement ou encore aux fonds d’investissement islamiques.  
Le master Finance islamique est ouvert aux titulaires d’un Bac+3, d’un Master 1, d’un diplôme d’ingénieur ou tout diplôme jugé équivalent en finance, assurance, économie et à toute spécialité connexe. L’admission se fait après sélection sur dossier et d’un entretien individuel et l’admission en parallèle en 2e année master est possible. Pour les intéressés, les cours débuteront le 29 octobre.

A. I.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc