Culture

Festival des musiques sacrées Sting, Leonard Cohen, U2... attendus

Par L'Economiste | Edition N°:3896 Le 25/10/2012 | Partager
La 19e édition prévue du 7 au 15 juin
22 millions de DH pour la Fondation Esprit de Fès

Le légendaire Sting (ici à Mawazine 2010) et le chanteur Bono du célèbre groupe U2 (à gauche) sont programmés pour la 19e édition du Festival des musiques sacrées

Les «Nuits dans la médina» programmées pour la quatrième année consécutive

«22 millions de DH». Tel est le budget de la Fondation Esprit de Fès au titre de l’année 2012. Ce montant a été alloué à l’ensemble des activités culturelles et musicales organisée par la Fondation. C’est ce qui a été dévoilé lors du dernier conseil d’administration de l’institution qui s’est tenu mardi 23 octobre, au siège de la wilaya, sous la présidence de Mohamed Kabbaj et en présence de Mohamed Dardouri et Allal Amraoui, respectivement wali de la région Fès-Boulemane et 1er adjoint au maire de Fès. Il en ressort que l’activité phare de l’Esprit de Fès est celle du festival des musiques sacrées du monde qui a coûté la bagatelle de 15,4 millions de DH si l’on compte également les activités annexes dont, entre autres, le festival dans la ville et les rencontres de Fès. Après avoir entendu le rapport moral présenté par Faouzi Skali, DG de la Fondation, relatif aux activités menées pendant l’année 2012, aux activités de la Fondation en 2013-2014, au Festival de Fès des musiques sacrées du monde dans sa nouvelle version, le conseil a pris acte du rapport et a donné quitus au DG, sous réserve des instances d’encaissement à hauteur de 2,33 millions de DH. Il s’agit notamment d’une subvention du conseil communal de l’ordre de 2 millions de DH. «Ce montant vient d’être validé par les conseillers communaux lors de la session du mois d’octobre et devrait être versé dans les caisses de la Fondation incessamment», rassure Allal El Amraoui. 
Pour sa part, Faouzi Skali a rappelé que «la 18e édition du festival des musiques sacrées a connu un franc succès». Et d’ajouter, «malgré la crise internationale, les spectateurs étrangers étaient nombreux». Pour cette 18e édition, ce sont environ 40.000 personnes qui étaient au rendez-vous à Bab Makina. «Près de 50% des spectateurs sont venus d’un peu partout dans le monde», avoue l’initiateur du festival. Un peu plus de 20% de packages par rapport à 2011 ont été vendus pour un séjour sur Fès comprenant tous les spectacles du festival. De plus, beaucoup sont venus à titre individuel. En termes de recettes, la vente des billets a rapporté plus de 3,4 millions de DH, soit pratiquement le double de ce qui se faisait auparavant. Les subventions en numéraire et en nature se sont chiffrées, pour leur part, à plus de 10,8 millions de DH. Le festival dans la ville et les rencontres de Fès ont encaissé plus de 1,56 million de DH. Les retombées médiatiques sont aussi fructueuses. En témoignent d’ailleurs les centaines d’articles assemblés dans le «presse book» distribué lors du conseil d’administration. Ceci, sans compter les émissions télé étrangères qui ont consacré des plages importantes à Fès et à son festival durant et après la manifestation. Quant au prochain festival, il aura lieu du 7 au 15 juin 2013. Cette 19e édition présentera un programme prévisionnel illustrant, comme chaque année, la volonté de célébrer les cultures sacrées du monde à travers la musique, mais également lors des débats et colloques qui auront lieu du 8 au 13 juin 2013 pendant les «Rencontres de Fès». Enfin, le festival dans la ville se tiendra du 8 au 15 juin et présentera les expositions, les soirées soufies et une riche programmation de concerts offerts à la population de la ville et à tous les festivaliers.
Pour les responsables de Esprit de Fès, le festival des musiques sacrées tentera précisément lors de la 19e édition de mettre en valeur artistiquement le thème de l’Andalousie avec un spectacle pour l’ouverture. Y sont annoncés également mais non encore confirmés Gilberto Gil, Leonard Cohen, Al Green, Dylan, Sting, U2, Bobby Mc Ferrin, Patti Smith et Taj Mahal. La programmation a prévu aussi Axivil Aljamia (Espagne), Abir Nehme (Liban), Al Gusto (chaabi algérois), Gospel, et les divas sépharades Yasmine Levy et Françoise Atlan. Le festival sera clôturé par la légende de la guitare flamenca Paco De Lucia. Cette édition 2013 sera l’occasion de découvrir aussi les grandes traditions de l’Amérique, de l’Asie et de l’Afrique. En outre, pour la quatrième année consécutive, sont programmées les «Nuits dans la médina». Trois sites ont été choisis pour abriter des champs musicaux dont Dar Mokri. Ainsi, les visiteurs pourront découvrir la richesse de l’histoire de la ville de Fès et ses prestigieux palais.

Agenda culturel

LA Fondation Esprit de Fès dispose désormais d’un nouvel agenda culturel. Celui-ci s’articule autour de projets ponctuels et d’autres étalés sur l’année. En plus du festival des musiques sacrées du monde qui représente l’événement majeur de la Fondation, 5 autres projets sont ciblés pour 2013-2014. Il s’agit, entre autres des «itinéraires vivants», «les banquets philosophiques», «le festival des arts culinaires», «les cafés culturels», «le festival du film politique», et «le festival de la culture amazighe». Le budget de ce nouveau programme est estimé à 6,2 millions de DH.

Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc