×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Salon de l’automobile de Paris
    Les françaises aux premières loges

    Par L'Economiste | Edition N°:3876 Le 27/09/2012 | Partager
    Renault, Peugeot, Citroën dévoilent leur nouvelle artillerie
    Logan II et Sandero II en vedette, la Lodgy et le Dokker de Dacia très attendus
    Volkswagen et Audi misent sur leurs nouveaux bolides

    Troisième refonte pour ce modèle vedette de Dacia. Entièrement relookée, la Logan 2 ressemble plus à la nouvelle ligne de la marque, et compte avec les autres modèles (Lodgy, Dokker, Sandero) ravir la vedette du salon

    PLUS que quelques jours avant le démarrage de l’un des plus grands salons automobiles d’Europe. C’est en effet ce samedi 29 septembre que s’ouvriront au public les portes de l’événement clé de l’industrie automobile, le Mondial de l’automobile de Paris. Le Salon, qui se veut une vitrine pour la présentation des nouveautés en matière d’automobile, devra se tenir jusqu’au 14 octobre prochain.
    Mais ce sont les marques françaises qui occuperont le devant de la scène. Avec une insolente santé malgré la crise du secteur, Renault présentera en avant-première les nouvelles déclinaisons de sa marque locomotive Dacia. C’est le cas de la re-stylisée Logan et du Sandero. Pour la Logan, il s’agit de la troisième refonte depuis le lancement du modèle il y a huit ans. Totalement revisité, ce véhicule grâce auquel Dacia a renoué avec la croissance arbore aujourd’hui une identité proche des modèles plus récents dont la Lodgy, qui fait office de référence en la matière.
    Mais c’est la Lodgy et le Dokker, les derniers-nés de Dacia qui risquent d’attirer encore plus les regards. Si la Lodgy est présentée d’ores et déjà comme le sauveur de Dacia en lui permettant d’afficher une croissance à deux chiffres, c’est le Dokker qui suscite l’espoir. Le modèle, présenté en avant-première lors du Salon de l’automobile de Casablanca a démarré sa commercialisation en France et dans le reste du monde en septembre. Les ventes semblent prometteuses, selon Dacia. Pour le Maroc uniquement, Dacia table sur des ventes de plus de 500 unités par mois. En France, il sera commercialisé à moins de 10.000 euros, loin de la portée des modèles concurrents. Renault devra elle aussi profiter de ce salon pour présenter la quatrième génération de la Clio. Plus qu’une mise à jour, il s’agit d’une véritable révolution en matière de design avec un retour à des formes plus rondes tout en gardant le niveau de finition qui faisait le fort des modèles précédents. La Clio est l’une des grandes réussites commerciales de la marque Renault avec plus de onze millions d’unités vendues, un record que la marque au Losange espère dépasser avec cette nouvelle mouture.
    Du côté de PSA, c’est la DS3 Cabrio de Citroën qui sera à l’honneur. Basée sur la petite berline du même nom, elle incarne un modèle plus ludique avec quelques innovations qui ne manqueront pas de ravir les amateurs des grands airs. Peugeot quant à lui présentera son projet de «supercar», l’Onyx. Ce concept, fidèle successeur des Quasar et des Proxima de la firme au Lion, se veut aussi une recherche esthétique avec des idées nouvelles comme la calandre agressive. Le Salon permettra aussi de présenter d’autres nouveautés de marques comme Toyota. Cette dernière présente son premier véhicule tout électrique, l’iQ EV. Ce modèle est basé sur l’iQ avec une motorisation électrique lui permettant de gagner une centaine de kilos à la balance malgré une batterie de 12 kW de puissance.
    Le public devra découvrir lors de ce salon d’autres nouveautés comme le septième opus d’un monstre sacré comme la Volkswagen Golf ou le dernier bolide d’Audi, la R8 V10 Plus.

    Piste d’essai

    LE Salon de l’automobile de Paris, ou Mondial de l’auto pour les intimes, est un événement majeur pour le secteur. Par les nouveautés, mais aussi par la taille. Lors de la dernière édition, en 2010, il a accueilli près de 1,3 million de visiteurs et un peu moins de 13.000 journalistes de 103 pays. Pour cette année, le Salon compte avec 253 marques inscrites provenant de 20 pays sur une surface réservée de près de 180.000 m2. Avec les yeux braqués sur le futur, le Mondial de l’automobile 2012 consacre à nouveau un hall entier aux nouvelles énergies avec une vaste piste d’essais de véhicules électriques et hybrides (11.000 m2, soit une surface doublée par rapport à l’édition 2010) permettant à tous d’essayer les véhicules de demain.

    Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc