×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Fès-Lalla Yeddouna: La bancarisation des artisans démarre

    Par L'Economiste | Edition N°:3699 Le 16/01/2012 | Partager
    Indemnisation, recasement, dépollution… les priorités
    L’aménagement de la place prévu en avril prochain

    L’objectif du projet du MCC est de redynamiser le site de la place lalla Yeddouna et ses environs, en adaptant une architecture moderne distinctive à un espace empreint de tradition, de vitalité et de diversité fonctionnelle

    BONNE nouvelle pour les habitants de la médina de Fès. La dépollution des industries de l’artisanat franchit une nouvelle phase. C’est celle de l’indemnisation des artisans de la place Lalla Yeddouna. Ceci, en vue de leur recasement dans la nouvelle zone d’Aïn Nokbi. Ainsi, une banque mobile a été mise à leur disposition afin d’encourager leur bancarisation. Au total, quelque 225 artisans sont concernés par cette opération menée par des agents d’Attijariwafa bank. Ces derniers tablent aussi sur l’adhésion de près de 1.000 ouvriers.
    Financé grâce à un don de «Millenium Challenge Corporation» (MCC), l’aménagement de cette place historique et ses alentours devra durer 14 mois et coûtera près de 17,5 millions de dollars. «Les travaux démarreront juste après l’aboutissement de l’expropriation, c’est-à-dire en avril prochain», affirme Fouad Serrhini, directeur de l’Ader-Fès. Et de poursuivre, «l’objectif est de transformer cette place en un centre urbain à usage éducatif, artisanal, commercial et d’habitation, susceptible d’en faire un catalyseur important pour le développement artisanal et touristique de toute la médina». Concrètement, le site comprend de petites ruelles, un joli square avec un arbre, une rivière, un pont datant du 14e - 15e siècle, des bâtiments abimés parmi lesquels certains seront reconstruits et d’autres, ayant une valeur historique et architecturale, seront réhabilités. À l’avenir, le site de la place Lalla Yeddouna deviendra un centre urbain dynamique à usage mixte qui bénéficiera aux riverains et aux visiteurs de la médina. Le site sera transformé en un important catalyseur pour le développement des artisans, avec des espaces comprenant programmes éducatifs, résidences, site artisanal, boutiques, restaurants, cafés et autres aménagements. Le nouveau complexe devra soutenir des activités pour jeunes et adultes. A noter que toutes ces actions seront achevées en 2013.
    Pour ce qui est de la consolidation du bâti menaçant ruine, un budget de près de 89,45 millions de DH est consacré à ce chantier dont la fin des travaux est prévue incessamment. A ce jour, l’on compte plus de 165 opérations réalisées en plus de 1.500 opérations d’étaiement d’urgence. Toutefois, plusieurs ruelles, situées parallèlement aux circuits touristiques peaufinés, souffrent de délabrement. Rappelons enfin que la valeur des chantiers réalisés en médina depuis les années 1990 avoisine les 700 millions de DH. Un montant qui a servi à la restauration des medersas et des murailles historiques, le renforcement des circuits touristiques, le réaménagement des maisons d’hôte, l’aménagement de la place Boujloud et Aïn Azliten. Initié dans le cadre de la mise en œuvre du projet Artisanat et Médina de Fès du programme MCA-Maroc, le projet «Fez Medina» est financé par MCC. Il est doté d’une enveloppe de 91 millions de dollars, de quoi booster la croissance économique à Fès en misant sur les liens entre le secteur de l’artisanat et le tourisme et l’augmentation de la valeur des ressources culturelles, historiques et architecturales de la médina de Fès. Notons que la composante du projet «Fez Medina», estimée à environ 42 million de dollars, consiste en la réhabilitation ou la construction de plusieurs sites le long des routes Fès médina.

    De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc