×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:3689 Le 30/12/2011 | Partager

    • Jet Alu: Baisse du flottant en Bourse
    La Bourse va réviser le flottant de Jet Alu. Suite au franchissement à la hausse du seuil de 5% de la participation de la CDG dans le capital de la société, le flottant arrondi va passer de 35 à 30%. La révision prendra effet à partir du mercredi 4 janvier 2012.

    • Emprunt obligataire: Label’Vie veut lever 400 millions de DH
    Label’Vie repasse par la case dette privée. La société vient de recevoir le visa pour un emprunt obligataire de 400 millions de DH sur 5 ans. Réservée aux personnes morales marocaines et étrangères, l’émission est répartie en 4 tranches (2 cotées et 2 non cotées) à taux fixe (5,39%) et variable (4,81%). Les souscriptions s’étalent sur 3 jours à compter du 18 janvier 2012.

    • Poids de la compensation: 45,6 milliards de DH

    A fin décembre, les dépenses de compensation devraient atteindre 45,6 milliards de DH. Un montant qui ne tient pas compte de la subvention de la farine nationale de blé tendre (FNBT), dont le montant s’élève à quelque 2 milliards de DH. La FNBT étant prise en charge par l’Office national des céréales et légumineuses (ONICL). Dans le détail, à eux seuls les hydrocarbures (pétrole et gaz) absorbent 41,6 milliards de DH. Le reste (4 milliards de DH) va à la subvention du sucre.


    • Afric Industries : Première cotation le 05 janvier
    Afric industries ouvrira le bal des introductions en Bourse en 2012. La filiale d’Aluminium du Maroc cède au marché 110.770 actions, soit 38% du capital, au prix unitaire de 240 DH. L’opération est valorisée à 26,5 millions de DH.

    • Benkirane-buzz

    Une interview d’Abdelilah Benkirane, réalisée par le département web de L’Economiste, est en train de faire du buzz sur le net (www.leconomiste.com). Elle a été vue plus de 15.000 fois en trois jours et est reprise maintenant par divers sites… qui oublient souvent de citer la provenance, mais celle-ci est parfaitement reconnaissable puisque le décor est composé avec diverses marques de L’Economiste. Benkirane y parle de la religion dans la politique, des libertés individuelles…

    • Parlement: La composition du nouveau bureau
    La Chambre des représentants dispose désormais d’un nouveau bureau. Outre Karim Ghellab, élu au perchoir la semaine dernière, les députés ont choisi les autres vice-présidents. Il s’agit de Mohamed Amara (PJD), Abdelwahed Ansari (PI) et Mohamed Abbou (RNI), respectivement 1er, 2e et 3e sur la liste des 8 vice-présidents. Abdallah Bouanou (PJD) et Boulone Salek (PI) ont été élus assesseurs de la Chambre, alors que Ouadie Benabdallah (RNI), Jamila Messali et Abdellatif Berrahou (PJD) ont été chargés du secrétariat. Les différents groupes parlementaires ont également choisi leurs présidents. Pour le PJD, c’est Abdelaziz Amari qui occupe désormais cette mission, alors que Nouredine Mediane préside le groupe istiqlalien, Chafiq Rachadi celui du RNI et Abdellatif Ouahbi celui du PAM. Ahmed Zaïdi a été chargé de la présidence du groupe socialiste, Mohamed Moubdiî du groupe haraki, Chaoui Belassal du groupe UC et Rachid Roukbane de celui du Progrès démocratique. Un groupe qui a fait face à une levée de boucliers de la part de l’opposition qui conteste sa légalité, puisqu’il regroupe outre les 18 députés du PPS, 2 autres élus du FFD et du PUD.


    • Abus dans la pêche des juvéniles d’anchois
    Les sardiniers de la pêche côtière de la zone d’Agadir rapportent ces derniers jours beaucoup trop de juvéniles d’anchois. Selon une source sure, c’est le fait d’une trentaine de navires de la filière. Il y a deux jours, une centaine de tonnes de juvéniles d’anchois étaient vendues sur le marché, est-il indiqué.

    Sport: Un dispositif fiscal dédié
    Le Conseil de gouvernement qui s’est réuni, le mercredi 28 décembre, a adopté des mesures fiscales en faveur du secteur des sports. En effet, les sociétés sportives se verront appliquer un taux d’IS préférentiel de 17,5% pendant une période de 5 ans. Pour ce qui est du taux de l’IR appliqué aux revenus salariaux, il sera de 30% après l’application d’un abattement de 40%. Les biens d’équipement, matériels et autres outillages acquis par la Fondation Mohammed VI pour la promotion des œuvres sociales des préposés religieux, seront exonérés de la TVA, avec droit à déduction.

    • Aïn Harrouda tue toujours ses arbres!
    C’est une coutume à Aïn Harrouda que d’arracher des eucalyptus centenaires. Sous prétexte de travaux d’aménagement de la voie liant Casablanca à Aïn Harouda, les pouvoirs publics arrachent (et ont arraché) plus d’une vingtaine d’arbres… De tels actes mettent à plat les discours sur la protection de l’environnement.

    • Un parlementaire vole de l’électricité à Sefrou

    M’hamed Zalmet, le parlementaire sortant, limogé du PAM, a été attrapé en flagrant délit par l’ONE, mercredi dernier, en présence de la Gendarmerie Royale, pour avoir «volé» de l’électricité. Le parlementaire utilisait cette énergie pour l’usage de la carrière de sable dont il est propriétaire depuis plusieurs années à Sefrou.

    • Déchets: Casa Technique remporte le marché d’Inezgane
    L’entreprise Casa Technique est l’adjudicataire final du marché de gestion et de collecte des déchets ménagers de la ville d’Inezgane. Le contrat de gestion déléguée s’étale sur une durée de 7 ans.
    Pour rappel, six prestataires étaient dans la course. Outre Casa Technique (Maroc), Sita (filiale du groupe français Suez Environnement), Segedema (filiale du groupe français Pizzorno Environnement), Tecmed (filiale du groupe espagnol Urbasur), Averda (Liban), SOS Déchets (Maroc) étaient aussi candidats à ce marché.

    • Les «odeurs» d’Agadir
    Les habitants des quartiers d’Al Houda et de Dakhla n’en peuvent plus des relents de la nouvelle décharge qui pourrissent l’atmosphère chaque soir. De l’avis d’une riveraine d’Al Houda impossible d’ouvrir les fenêtres des logements tellement l’air est nauséabond. Selon des représentants à la commune urbaine, c’est un impact environnemental du stockage du lexiviat dans la nouvelle décharge. Un problème auquel tentent de trouver depuis plusieurs mois une solution la Wilaya, les élus et Tecmed, le gestionnaire délégué.o

    • Agadir: Tensions sociales à la Commune urbaine
    Les employés temporaires de la commune urbaine ont manifesté récemment devant le siège de l’institution. Ils réclament une intégration sans concours dans la fonction publique. «Mais la loi ne le permet pas», indique un élu. Selon lui, il y a 160 postes à pourvoir au sein de l’établissement et 6.000 candidats inscrits dans la course à ces emplois dans la commune urbaine. Mais la sélection doit se faire à travers un concours.

    • Bekkali ignore les causes de son expulsion de Mauritanie
    Abdelhafid Bekkali, le correspondant de la MAP à Nouakchot, qualifie d’abusive son expulsion de Mauritanie. Dans un point de presse donné mardi dernier au siège du Syndicat national de la presse marocaine à Rabat, il a expliqué qu’une raison ne lui a été présentée pour justifier son refoulement dans les 24 heures. Il a du quitter le territoire sans management en compagnie de sa famille, et ses enfants scolarisés.

    .Roff ouvre une filiale au Maroc
    Le groupe portugais Roff, spécialisé dans l’implémentation des solutions SAP, a annoncé l’ouverture d’une nouvelle filiale à Casablanca. Objectif: mieux se positionner sur le marché marocain et nord-africain. Le groupe Roff, qui ne cache pas son ambition d’atteindre la barre d’un million d’euros dès la première année d’activité sur le marché marocain à travers sa filiale, créée en novembre 2011, devient ainsi le plus grand partenaire de SAP à exercer au Maghreb jusqu’en 2014.

    .Marrakech: Plus de 1,3 milliard de DH pour l’artisanat
    Le conseil de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, en partenariat avec le département de l’artisanat et d’autres acteurs, a élaboré une stratégie régionale de promotion de l’artisanat. Elle se décline en plusieurs projets pour un montant total de 1,37 milliard de DH. Ce plan devra permettre à l’horizon 2015 de réaliser un chiffre d’affaires de plus de 3 milliards de DH contre 2 milliards de DH enregistrés en 2010. Il s’agit aussi de créer 15.000 postes d’emploi supplémentaires afin d’atteindre un total de 65.000 postes d’emploi permanents, selon un rapport du conseil régional de Marrakech-Tensift-Al Haouz sur le secteur de l’artisanat.

    Activités royales

    Le Souverain a pris connaissance, jeudi 29 décembre, à la commune rurale Saâda (province de Marrakech), du programme d’économie d’eau dans les périmètres irrigués de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, doté d’une enveloppe budgétaire de 6,5 milliards de DH. A cette occasion, SM le Roi a donné le coup d’envoi du projet de reconversion en irrigation localisée du secteur N1-2 du périmètre N’Fis. D’un coût global de 260 millions de DH, ce projet porte sur une superficie globale de 4.300 ha et devra bénéficier à terme à 2.000 agriculteurs répartis sur 1.125 exploitations agricoles. A noter que le Souverain a inauguré le même jour le projet de traitement et de réutilisation des eaux usées de la ville, réalisé pour un investissement global de plus de 1,23 milliard de DH.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc