×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    A bord du Queen Elizabeth

    Par L'Economiste | Edition N°:3687 Le 28/12/2011 | Partager
    Le thé et le folklore émerveillent les passagers
    Près de 2.000 clients sur le paquebot
    Encore faut-il améliorer l’offre pour le tourisme de croisière!

    Ce sont au total près de 2.000 passagers qui sont à bord du paquebot Queen Elizabeth, l’un des plus prestigieux navires de transport de passagers dans le monde. Ils sont servis par près de 1.000 employés de diverses nationalités

    DU soleil, du folklore et du thé. Casa port a reçu en début de semaine, le paquebot britannique Queen Elizabeth avec tous les honneurs. «Casablanca attire bien des convoitises et les clients à bord étaient séduits par cette destination», tient à préciser Amanda Reid, directrice des divertissements. Ce sont d’ailleurs quelque 900 passagers qui ont choisi de faire une visite aux environs du port et de profiter de cette unique journée d’escale à Casablanca. Mais la où le bât blesse, c’est qu’une fois à terre, il est difficile de trouver une occupation dans les environs du port, hormis une visite dans les bazars, ou tout au plus une excursion dans les dédales de l’ancienne médina. Et pourtant, le gouvernement avait bien lancé un plan pour attirer des croisièristes avec des escales étudiées. Plan qui tarde à voir le jour et qui serait un atout, pour vendre la destination qui accueille pas moins de 2.700 bateaux par an.
    A bord, ce sont au total près de 2.000 passagers qui voyagent dans l’un des plus prestigieux navires de transport de passagers dans le monde. Les membres d’équipage, eux, sont estimés à 1.005... Autant de «touristes ponctuels»
    Pour effectuer une visite guidée du paquebot, les consignes de sécurité sont hyper strictes, et tout le monde y passe. Une fois à bord, comme le veulent les traditions maritimes, des plaques commémoratives ont été échangées entre Hamish Sunter, Deputy captain (vice-capitaine) et son hôte Rachid Ellaiya, le commandant du port de Casa. Il précise d’ailleurs que le Queen Elizabeth est particulier de par sa taille et son poids au niveau mondial. Un mot de bienvenue a été aussi prononcé par Cyril Gouillard, le DG de l’agent maritime Lasry Maroc(1), qui s’est occupé de toutes les formalités pour que le paquebot puisse mouiller au port. «Il s’agit bien d’un nouvel âge d’or des traversées océaniques», souligne Gouillard.
    C’est l’hôtesse Sophia Thyssen qui s’est occupée de la visite à bord de ce fleuron. Des groupes ont été constitués pour mieux aménager les tâches.
    Sur près de 11 étages desservis par 4 ascenseurs, les passagers font une croisière de rêve. Prestige oblige, le paquebot a été inauguré dès sa mise en service en 2010, par la reine Elizabeth elle-même et le décor choisi rappelle les transatlantiques du temps passé. Restaurants français (sous le nom de Verandah), théâtre, salle de danse, casino ou sélection d’art, tout est étudié pour un luxe royal. A noter que l’heure du thé est sacré, pour cela une horloge murale sonne à l’heure de Big Ben. Le thé est servi alors à 15h30 précises.
    C’est Noël et les fêtes de fin d’année. De ce fait, les couloirs du paquebot sont habillés de tapis brodés hauts en couleur. Le majestueux escalier au centre est surmonté d’un dôme fabriqué avec sept types de bois différents et les halls sont tellement vastes que l’on pourrait s’y perdre. Ce paquebot offre les avantages des designs modernes et le plus haut degré de technologie.
    Le paquebot compte pas moins de 6 restaurants au plaisir des gourmets. Pour ceux qui veulent passer leur temps dans un espace culturel, une librairie riche de plus de 6.500 ouvrages est à leur disposition. Les plus sportifs et friands de loisirs, peuvent se baigner dans les piscines ou s’entraîner dans les salles dédiées au sport. En tous cas, ils ne peuvent pas rater l’échiquier géant qui permet aux novices de s’essayer aux échecs.
    Danse et théâtre sont aussi au programme notamment avec une salle de spectacles de 863 places. Durant cette période de fêtes, les boutiques offrent des promotions pour les articles de luxe, les vêtements et les parfums.

     

    Genèse

    Queen Elizabeth poursuit sa tournée mondiale vers d’autres cieux. Rappelons qu’il s’agit de la réplique améliorée du célèbre paquebot britannique, Queen Mary, abandonné en 1968 dans la baie de Hong Kong après un incendie à son bord. Ce nouveau fleuron de la Cunard Line qui mesure 294 mètres de long et 32 mètres de large est le plus grand navire jamais construit jusqu’en 1997. Dans une ambiance glamour, Queen Elizabeth fait revivre la belle époque des années 1930-1940. Ses luxueux espaces richement décorés perpétuent l’héritage des premiers transatlantiques. C’est en 2010 que Queen Elizabeth a été mis en service.

    Fatim-Zahra TOHRY

                                                                                                        

    (1) Le travail de communication était assuré par Roselyne Zander, DG de l’agence Co & Co développement basée à Rabat.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc