×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:3682 Le 21/12/2011 | Partager

    • Crédit du Maroc: Résultats en berne à fin septembre
    Le Crédit du Maroc a bouclé le troisième trimestre sur une note mitigée. En dehors du produit net bancaire qui progresse de 4% à 1,563 milliard de DH, les indicateurs de rentabilité, eux, sont en recul. Le résultat brut d’exploitation passe de 817 millions de DH à 805 millions d’une année à l’autre. Le résultat d’exploitation suit la même tendance après une hausse de 23% du coût du risque. A fin septembre, la banque a enregistré 284 millions de DH de bénéfices, soit 45,5 millions de moins qu’à la même période en 2010. Au niveau commercial, la banque a ouvert 36 nouvelles agences sur une année glissante pour atteindre 323. Cela a notamment permis de relever de 6,1% la collecte des ressources par rapport à septembre 2010. De l’autre côté, les crédits sont en hausse de 7,5%.

    • 5 milliards de dollars pour le Maroc et la Jordanie

    Le sommet annuel du Conseil de la Coopération du Golfe (CCG) a décidé, hier mardi à Ryad, la création d’un fonds de développement en faveur du Maroc et de la Jordanie. Le fonds, qui sera doté de 5 milliards de DH, est destiné à soutenir des projets de développement dans les deux pays à raison de 2,5 milliards de dollars chacun. Cette décision n’est pas liée au projet d’adhésion des deux royaumes au CCG.


    • CIH: CDG rachète les parts du groupe BPCE
    La Caisse de dépôt et de gestion reprend les 23,8% du capital de CIH détenus par le groupe Banque Populaire et Caisse d’Epargne (BPCE). La CDG et le groupe BPCE étaient présents dans le tour de table à travers Massira Capital Management. L’accord entre les deux parties a été signé le 20 décembre. Suite à l’opération, CDG détiendra 67,9% du capital de l’établissement bancaire. Le montant de la transaction n’a pas encore été dévoilé.

    • Bourse: Quel comportement pour Afric Industries?

    Les souscriptions à l’introduction en Bourse d’Afric Industries ont démarré hier, mardi 20 décembre. Pour attirer un maximum de souscripteurs, Integra Bourse, membre du syndicat de placement à la première OPV de 2012, met en avant deux arguments augurant «d’un bon comportement post-introduction du cours du titre»: la taille réduite de l’offre (seulement 26 millions de DH) et le rendement en dividende appréciable de 12%. Pour rappel, Afric Industries ouvre son capital par cession de 38%, soit 110.770 titres à 240 DH.


    • Berliet: Purge du carnet d’ordre le 27 décembre
    Purge des actions Berliet du marché boursier. Suite à la radiation des titres de la société de la cote, la Bourse de Casablanca va procéder à la purge du carnet d’ordre des titres et des droits d’attribution de Berliet, le 27 décembre 2011.
    La radiation des valeurs de la société est intervenue, pour rappel, après le rachat par AB Volvo de la totalité du capital de Berliet.

    • Maersk augmente ses tarifs sur le Maroc

    C’est par courrier que le leader mondial du transport maritime de conteneurs a averti ses clients marocains de la hausse de ses tarifs. Maersk (Seado Line) évoque des raisons de congestion dans les ports de Casablanca et de Tanger pour justifier le relèvement du niveau de ses tarifs de 15% pour le conteneur 20 pieds et de 30%, le 40 pieds. Cette décision est entrée en vigueur depuis le 24 octobre dernier. Contactés par L’Economiste, les responsables sont injoignables.

    • Al Amana: Risques d’incidents réduits
    L’association Al Amana, qui gère la plus importante institution de microcrédit au Maroc, a tenu hier soir, mardi, son Bureau exécutif. Au programme notamment, la lutte contre la montée des risques d’impayés dans un contexte favorable. Sur les 12 mois écoulés, Al Amana est passée de 8 à 6% d’incidents sur 3 mois.

    • Inwi décroche 5 prix
    Le troisième opérateur téléphonique Inwi vient de recevoir cinq prix, lors de la première édition du TopComAwards, premier Prix de la Communication au Maroc. Il s’agit du prix du meilleur annonceur de l’année, le prix de la meilleure campagne 360°, le prix de la meilleure opération média digital, la mention de la meilleure opération 360° et le prix du meilleur film.

    • Seule Miami payait la TIC!

    Le dispositif de marquage fiscal sur les boissons donne à constater d’énormes anomalies. Avant son déploiement, en juin 2010, seule une marque de nectar, en l’occurrence Miami, s’acquittait de la taxe intérieure de consommation (TIC). Selon Abdelmajid Bourra, chef de division des études à la douane (voir aussi L’Economiste du 17 novembre 2011), «toutes les autres s’auto- exonéraient». Que faisaient donc les services de la douane? En principe, seuls les jus sans ajout (100%) sont exemptés de la TIC depuis 1993.

    • Pêche: Les professionnels rejettent tout nouvel accord
    La Confédération nationale de la pêche côtière au Maroc (CNPCM) et les Chambres de pêche maritime reviennent à la charge. Les professionnels de la pêche s’estiment «humiliés par le vote du Parlement européen contre la prorogation de l’accord avec l’UE». Réunis le 15 décembre, ils expriment leur opposition à tout nouvel accord avec l’UE. La CNPCM rappelle que les professionnels de la pêche avaient obtenu gain de cause en 1999. Année où les exportations de pêche ont fait un bond, passant de 650 millions de dollars en 1999 à 1,1 milliard de dollars en 2000.

    • Cumul de fonctions chez les ministres
    Karim Ghellab, ex-ministre de l’Equipement et du transport, a dû démissionner de son poste ministériel pour occuper le perchoir au Parlement. Sa démission a été acceptée par le Souverain et le secrétaire général du ministère a été chargé d’assurer l’intérim. Ghellab n’est pas le seul a être dans une posture inconfortable. Depuis les élections, d’autres hauts commis de l’Etat se retrouvent avec une double casquette de ministres et de députés. Vont-ils démissionner?

    • France/élections: Mise à jour dans les consulats
    Les ressortissants français au Maroc sont invités à vérifier auprès des consulats de France leur inscription sur les listes électorales avant le 31 décembre, en prévision des élections présidentielles (22 avril et 6 mai 2012) et législatives (3 et 7 juin 2012). La procédure peut se faire directement dans les représentations consulaires ou par internet. Passé ce délai, aucune modification ne pourra être prise en compte et le choix du lieu de vote (Maroc ou France) restera valable pour l’année 2012.

    Activités royales  

    Le Souverain a pris connaissance hier, mardi 20 décembre, dans la préfecture d’arrondissements Hay Hassani, de l’état d’avancement de la mise en oeuvre du programme intégré d’habitat social (250.000 DH) dans la région du Grand Casablanca, doté d’un investissement global de 35,4 milliards de DH. A cette occasion, le Roi a inauguré le projet immobilier Ryad Al Oulfa (543 unités de logement), réalisé pour un investissement global de 120 millions de DH. Le même jour, le Souverain a procédé, dans la commune rurale Mejjatia Ouled Taleb (province de Mediouna), au lancement des travaux de réalisation du projet immobilier Al Hamd mobilisant des investissements de l’ordre de 316 millions de DH.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc