×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    Les touristes étrangers dépensent moins

    Par L'Economiste | Edition N°:3680 Le 19/12/2011 | Partager
    La France est au 14e rang mondial
    Les dépenses en hausse en Espagne et en Grèce

    LES touristes étrangers dépensent plus aux USA, en Espagne ou en Grèce, mais moins en France. Celle-ci n’est qu’au 14e rang pour la dépense moyenne par touriste international. Et pourtant, elle est la première destination touristique mondiale avec 76,9 millions de touristes en 2009.
    La France s’est-elle endormie sur ses lauriers en matière de tourisme? C’est en tout cas le reproche formulé par le Comité de modernisation de l’hôtellerie, une association de professionnels, citant les chiffres de l’Organisation mondiale du tourisme. Du coup, les recettes totales de la France en 2009 issues du tourisme international ont été de 49,4 milliards de dollars, plaçant la France derrière les Etats-Unis (93,9) et l’Espagne (53,2). Mais en termes de dépense moyenne par touriste, la France chute à la 14e place avec 643 dollars, contre 1.710 pour les Etats-Unis (1er), 1.434 pour l’Allemagne (2e), 1.019 pour l’Espagne (5e).
    Les touristes dépensent-ils plus ailleurs? D’autres chiffres révèlent que les touristes étrangers qui ont visité l’Espagne entre les mois de janvier et d’octobre 2011 ont dépensé 46,955 milliards d’euros, soit une hausse de 8,4% par rapport à 2010. La dépense moyenne pendant cette période est de 101 euros par jour et par touriste, soit une hausse de 3,7%. Cependant, la dépense moyenne pour le séjour d’un touriste atteint les 924 €, soit une augmentation de seulement 0,3% par rapport à 2010. C’est au mois d’octobre que les dépenses ont été les plus importantes puisque les visiteurs étrangers ont dépensé 4,713 milliards d’euros, 420 millions de plus qu’en octobre 2010, soit une hausse de 9,8%.
    Plus loin, les dépenses des touristes étrangers en Grèce, via l’utilisation de la carte Visa, ont augmenté de 9,27% durant la période de mai à août 2011, atteignant un montant de 1,056 milliard d’euros. Durant la même période, d’après les résultats des transactions de Visa Europe, la dépense totale des touristes étrangers en France, Grèce, Italie, Portugal, Espagne et Turquie a augmenté de 10,08% sur une base annuelle.
    Le secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, avait souligné que les Etats-Unis, avec 53 milliards d’euros dépensés au titre des voyages à l’étranger en 2010, demeurent le deuxième plus important marché source au monde.
    Rappelons que les arrivées de touristes internationaux ont augmenté de 4,5% au cours des huit premiers mois de 2011 pour atteindre 671 millions (29 millions de plus que pendant la même période de 2010), selon des chiffres de l’OMT. Il est surprenant de constater que l’Europe est le principal moteur (+6%) de cette croissance. Pour 2012, la croissance devrait atteindre +3% à +4%, un pourcentage légèrement inférieur à celui de 2011, mais confirmant les résultats positifs de 2010 (+7%) et 2011.

    F. Z. T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc