×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Fès: La faculté des sciences peaufine son offre de formation

    Par L'Economiste | Edition N°:3676 Le 13/12/2011 | Partager
    L’établissement s’est doté de deux centres documentaires
    Forte demande pour les filières d’ingénieurs

    BONNE nouvelle pour les étudiants de la faculté des sciences et techniques (FST) de Fès. Ils ont désormais à leur disposition deux centres documentaires et de conférences. En effet, l’établissement s’est doté dernièrement d’un nouveau bâtiment de plus de 2.200 m2, lequel est dédié à un centre de conférences et un centre d’étude et de recherche documentaire.
    «Moderne, fonctionnel et comprenant tous les équipements nécessaires à la recherche documentaire, aussi bien sur le fonds disponible sur place que sur des fonds numériques accessibles à distance via les nouvelles technologies, le nouveau bâtiment participera à l’épanouissement scientifique des étudiants et des enseignants chercheurs à travers une bibliothèque, des salles de lecture, une salle multimédia, et une borne d’information…», indique Mohcine Zouak, doyen de la faculté. Et d’ajouter, «des projets et des actions seront concrétisés dans un avenir proche par la mise en place de masters et projets de recherche communs faisant intervenir les conférenciers marocains allant dans le sens d’un transfert de technologie, l’un des objectifs majeurs de cette manifestation».
    Au cours de son développement, l’attractivité de la FST s’est concrétisée par une offre diversifiée en diplômes techniques de type maîtrise. Lesquels donnent aux lauréats de grandes possibilités de poursuite de leur parcours de formation par des cycles supérieurs et vers des filières d’ingénieurs, mais aussi facilitent leur intégration directe dans le milieu socio-professionnel en tant que cadre technique. «Notre établissement poursuit sa mission par la formation de lauréats de niveau bac +2, bac +4 ou bac +6 et étudie les possibilités de développement de filières d’ingénieurs de niveau bac+5», est-il indiqué.
    Par ailleurs, l’intégration des parcours licence master doctorat (LMD) conduit inévitablement à un enrichissement de l’offre de formation en adéquation avec les métiers émergents et nécessitant une haute technicité. Les diverses collaborations initiées par la FST, aux niveaux local, national et international, avec les établissements universitaires et avec les acteurs socioéconomiques, soutiennent les efforts déployés dans le domaine de la recherche scientifique et technique par les équipes animant les laboratoires de recherche et les unités de formations doctorales à la faculté de Fès.
    «La politique d’accompagnement individualisée des étudiants, déjà initiée dans cet établissement, amènera sûrement à une meilleure orientation des étudiants dans leur cursus de formation et permettra une meilleure définition de leur projet personnel», souligne le doyen.
    En effet, pour lui, il s’agit avant tout de développer l’esprit de responsabilité et de compétition de chacun des étudiants, de renforcer et d’encourager leurs initiatives et leur esprit de créativité dans tous les domaines liés à la culture, aux sciences et aux technologies émergentes.
    Actuellement, c’est un fort engouement qu’enregistrent les filières d’ingénieurs d’Etat. Celles-ci concernent «les industries agricoles et alimentaires», les «systèmes électroniques et télécommunication» et «la conception mécanique et innovation». Créées en 2007, ces filières visent à accompagner les grands chantiers de développement lancés par le Maroc. A ce titre, la FST a contribué à l’initiative de formation de 10.000 ingénieurs, ainsi qu’au programme de formation de 12.000 acteurs associatifs à l’horizon 2012.

    Intégration

    Aujourd’hui, la faculté de Fès fait partie d’un réseau national formé de 6 autres établissements du même genre situés à Béni Mellal, Errachidia, Marrakech, Mohammédia, Settat et Tanger. Les facultés des sciences et techniques sont des établissements universitaires à caractère scientifique et technique. Elles ont été créées dans le but de développer et de diversifier les formations offertes aux bacheliers scientifiques. Et ce, en vue d’une meilleure intégration de l’université dans son environnement socioéconomique.

    De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc