×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Casablanca: L’INDH expose ses «villages»

    Par L'Economiste | Edition N°:3675 Le 12/12/2011 | Partager
    Une expérience inédite au salon de l’Ofec
    Belle aubaine pour les associations et coopératives des 16 régions
    Plus de 3.700 projets réalisés dans une première phase

    La 1re édition du village national des activités génératrices de revenus, clôturée hier dimanche à Casablanca, a été une belle occasion de réunir sous un même toit près de 250 exposants venus des 16 régions du Royaume

    Le développement des activités génératrices de revenus (AGR) porte ses premiers fruits. Un village national qui leur est dédié exclusivement a permis à quelque 200.000 visiteurs d’avoir une idée plus concrète des résultats des efforts déployés par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).
    La première édition du village national des AGR, clôturée hier dimanche à Casablanca, a été une belle occasion de réunir sous un même toit près de 250 exposants issus des différents secteurs d’activité et venus des 16 régions du Royaume. Etendu sur une superficie de 7.000 m2, ce village a permis aux porteurs de projets, associations et coopératives, représentant les 83 provinces et préfectures du pays, d’exposer leurs produits et proposer leur savoir-faire dans les domaines qu’ils connaissent le mieux. «C’est une grande opportunité que nous a offert ce petit village où nous avons pu commercialiser et communiquer autour de nos produits et des spécificités de nos régions respectives», indique la présidente de la coopérative Aoumerkt pour l’huile d’argan à la province de Tiznit. Et d’ajouter: «grâce à l’INDH, nous avons pu avoir des machines d’extraction et de fabrication d’huile d’argan, nous permettant une meilleure productivité». Le nombre des porteurs de projets d’activités génératrices de revenus, coopératives et associations bénéficiant du soutien de l’INDH a atteint 834.730 durant le premier quinquennat de l’initiative (entre 2005 et 2010). 3.779 projets d’AGR ont été réalisés durant cette période dont 2.339 du programme transversal.

    Par régions, c’est le Souss-Massa-Drâa qui a bénéficié du plus grand nombre de projets (16%), suivi de Guelmim-Es-Semara et de Marrakech-Tensift-Al-Haouz, avec près de 400 projets pour chaque région. Une enveloppe de 1,17 milliard de DH a été allouée à la réalisation de l’ensemble de ces projets qui ont permis de générer près de 40.000 emplois. La contribution de l’INDH s’était limitée à 772 millions de DH. Les activités génératrices de revenus sont aussi prises en compte dans la deuxième phase de l’initiative (2011-2015). 1,12 milliard de DH est le montant dédié à la réalisation de ces activités à caractère socioéconomique, représentant près de 40% du budget général attribué au programme transversal. L’objectif fixé est la réalisation de 5.000 activités génératrices de revenus sur l’ensemble du territoire du Royaume à l’horizon 2015, permettant de générer plus de 50.000 emplois.

    Bouchra SABIB

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc