×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Tourisme
    Les voyagistes parient sur le sport

    Par L'Economiste | Edition N°:3675 Le 12/12/2011 | Partager
    L’AVC organise un forum dédié le 15 décembre
    Formation, réglementation et représentativité, les autres priorités

    L’Association régionale des agences de voyages de Casablanca (AVC) organise, le 15 décembre à Casablanca, la 5e édition du forum Sport & tourisme. L’événement, qui se tiendra en partenariat avec Eco-Médias (éditeur de L’Economiste, Assabah et radio Atlantic) aura pour thème: «Sport & tourisme dans la Vision 2020». Une thématique qui s’inscrit dans la stratégie gouvernementale visant à créer une offre d’animation riche, variée et complémentaire aux infrastructures touristiques de base. L’enjeu étant de renforcer l’attractivité de la destination Maroc. «Plus de 200 experts provenant du public et du privé sont invités à débattre des enjeux et des défis de l’adéquation sport et tourisme», explique Othmane Cherif Alami, vice-président de l’AVC. Plusieurs institutions seront représentées au forum. Il s’agit notamment des ministères du Tourisme et de la Jeunesse et du sport, l’Office national marocain du tourisme (ONMT), la Fédération nationale du tourisme (FNT), Sonarges… Les participants devraient formuler des recommandations pour la mise en place d’une stratégie de promotion du tourisme grâce au sport. En clair, l’objectif du forum est de favoriser l’émergence de nouvelles disciplines sportives comme vecteur touristique aux côtés du golf. Autre événement dans le pipe de l’Association, l’organisation, du 25 au 27 avril, du salon Voyages et loisirs. Plus de 80 agences de voyages exposeront les produits Maroc et internationaux, spécialement Omra et Ramadan été 2012.
    Outre l’organisation d’événements, le plan d’action de l’AVC s’articule autour de trois axes stratégiques. «Nous lançons deux cycles de formation en janvier et avril prochains au profit de 50 jeunes titulaires de bac+2. A l’issue de cette formation de trois mois, les lauréats se verront décerner un certificat de conseiller de voyages», déclare Cherif Alami. 60 personnes ont déjà été formées sur la base de ce cursus de type dual, avec un taux d’insertion de 100% auprès d’agences de voyages et autres compagnies aériennes.
    La réglementation de la profession de voyagiste fait également partie du plan d’action de l’AVC. «Nous envisageons de lancer un ambitieux programme de défense et recours contre les agences nationales et étrangères qui usurpent la profession d’agence de voyages. Une profession régie par dahir. D’ailleurs, l’AVC prendra toutes ses dispositions en concertation avec ses avocats conseils pour introduire des actions auprès des tribunaux», annonce le vice-président de l’Association. Ce n’est pas la première fois que des voyagistes nationaux dénoncent l’organisation par des opérateurs étrangers de congrès, de conventions, de circuits touristiques… Des réunions ont déjà eu lieu entre les deux, mais visiblement, le phénomène perdure encore. «Nous avons appris que des réceptifs turcs, avec la connivence de certaines agences de voyages, offrent des packages tout compris, au départ du Maroc», dénonce Cherif Alami.

     

    Représentativité

    L’autre chantier lancé par les professionnels concerne la représentativité au sein de différentes instances. Il s’agit d’abord d’aplanir les différends vis-à-vis de la Fédération nationale des agences de voyages (FNAVM). Une Fédération qui tiendra d’ailleurs son conseil d’administration le 17 décembre à Fès. L’objectif est de constituer le nouveau bureau et d’élaborer de nouveaux statuts. «L’idéal serait de fixer une date pour une assemblée générale élective», précise le vice-président de l’AVC. De plus, l’Association prévoit de placer, dès 2012, des comités au niveau de diverses instances telles que la FNT, la Vision 2020, la Commission nationale Haj et Omra, la Commission nationale du tourisme d’affaires, de voyages et billetterie, l’Office national marocain du tourisme.

    Hassan EL ARIF

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc