×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Fruits et légumes
    Forte affluence au Sifel

    Par L'Economiste | Edition N°:3675 Le 12/12/2011 | Partager
    Des nouveautés parmi les exposants
    La presse malmenée

    De l’avis de plusieurs exposants, cette nouvelle édition du Sifel a tenu ses promesses en termes d’opportunités de rencontres

    Le Salon international des fruits et légumes s’est clôturé hier à Agadir et la presse locale n’est pas près d’oublier cette neuvième édition du genre. Et pour cause, le correspondant de notre confrère Le Matin, Abdelfettah Aberbri, qui faisait son travail, a été sauvagement agressé par un vigile assurant la sécurité sur le site. Ce qui a suscité une mobilisation de la profession. Le commissariat général de la manifestation s’est confondu en excuses auprès des journalistes et particulièrement du concerné. Ce dernier a cependant déposé une plainte auprès de la police avec certificat médical à l’appui.
    Au-delà de ce déplorable fait engendrant un froid entre les organisateurs et les journalistes qui ont pour la plupart boycotté la rencontre, la manifestation s’est poursuivie sans autre incident marquant. Selon les organisateurs, elle a drainé beaucoup de monde. A l’heure où nous mettions sous presse, le nombre global des visiteurs durant les quatre jours de l’événement n’était pas encore communiqué. Mais de l’avis de beaucoup d’exposants, le salon a tenu ses promesses en termes d’opportunités de rencontres. Les dirigeants de la société Agridata consulting, une start-up, pour la première fois exposant au Sifel, étaient ravis des contacts noués à l’occasion. Cette jeune entreprise, qui opère dans les systèmes d’informations agronomiques, a choisi de présenter ses nouvelles solutions TI dédiées au secteur à l’occasion du salon. Parmi ses nouveautés, la première application mobile marocaine destinée au monde agricole. Cette application est en fait un index phytosanitaire marocain téléchargeable gratuitement. Il contient une liste exhaustive des produits phytosanitaires en vente sur le marché. La société, qui a équipé depuis 2006 plus de 120 exploitations agricoles en logiciels de gestion agricole, dit vouloir répondre à un besoin dans le secteur agricole qui s’informatise de plus en plus, notamment au niveau des grandes exploitations. Les Yéménites et les Chinois étaient aussi parmi les nouveautés de cette première édition du Sifel. Les premiers, constitués d’une délégation de huit personnes, étaient parmi les visiteurs et ont été remarqués dès le premier jour de la manifestation. Pour ce qui est des Chinois, qui faisaient leur premier pas au salon, il s’agissait pour eux de nouer des contacts directs avec les producteurs marocains. Et ce, pour exporter directement de l’ail blanc et du gingembre vers le Royaume. Ces produits asiatiques sont déjà exportés vers le Maroc, mais jusqu’à présent à travers des intermédiaires. De fait, la présence des Chinois au Sifel Agadir constituait pour eux une première approche du marché marocain.

    Malika ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc