×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Politique Internationale

Damas accusée de crimes contre l’humanité

Par L'Economiste | Edition N°:3667 Le 30/11/2011 | Partager
D’après une enquête menée par des experts de l’ONU
Al-Assad lâché par Ankara, mais toujours soutenu par Moscou

Une enquête diligentée par des experts de l’ONU a permis de conclure, dans un rapport rendu public lundi 28 novembre, que la répression exercée par l’armée et les forces de sécurité syriennes représentait des crimes contre l’humanité

L’avenir du régime de Bachar Al-Assad s’assombrit de plus en plus. Déjà confronté à la colère populaire, qui a mené depuis le 15 mars dernier à une déferlante de manifestations hostiles au pouvoir, Damas fait désormais face à de plus graves conséquences. Ainsi, une enquête diligentée par des experts de l’ONU a permis de conclure, dans un rapport rendu public lundi 28 novembre, que la répression exercée par l’armée et les forces de sécurité syriennes, envers les opposants au régime, représentait des crimes contre l’humanité.
Trois membres de la commission onusienne auraient enquêté auprès de victimes, de témoins et de déserteurs de l’armée sur les actes de meurtres, de viols et de torture commis par les hommes du président Al-Assad. En plus des 3.500 morts depuis le début des contestations, le rapport cite même que 256 enfants auraient été tués par des tirs des forces de sécurité. De quoi alourdir davantage le dossier du régime de Damas, qui pourrait à présent faire l’objet de poursuites judiciaires internationales. De plus, les ONG Amnesty International et Human Rights Watch (HRW) ont demandé au Conseil de sécurité, le lundi 28 novembre, d’agir concrètement afin de stopper, par une action armée, la répression sanglante qui sévit dans le pays du Cham.
Economiquement, la Syrie est littéralement prise en étau. Les sanctions imposées par la Ligue arabe et l’Union européenne mettent Damas dans une situation de précarité et d’isolement total. La Turquie, auparavant principale alliée de la Syrie, a également adopté une position de fermeté face à son voisin et appelle Bachar Al-Assad à quitter le pouvoir, en excluant cependant toute intervention militaire en Syrie. Ankara déplore aussi une situation humanitaire critique dans sa zone frontalière avec la Syrie. En effet, il y a eu depuis le début des hostilités un exode massif de réfugiés syriens vers la Turquie. Près de 7.500 personnes auraient ainsi rejoint la province turque de Hatay depuis des mois et le chiffre pourrait être beaucoup plus important dans le futur si la situation ne s’améliorait pas. De son côté, la Russie garde une position favorable à Damas, sans toutefois soutenir concrètement Bachar Al-Assad. Moscou a appelé hier mardi la communauté internationale à arrêter les menaces d’ultimatums envers la Syrie car cela ne représentait pas une solution viable au problème. Elle s’est également opposée à toute participation à un embargo sur la livraison d’armes vers le pays du Cham.

Amine EL HASSOUNI

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc