×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Assurances: La vie se ressaisit

Par L'Economiste | Edition N°:3627 Le 30/09/2011 | Partager
La branche réalise une croissance de 18% à 3,6 milliards de DH
Wafa Assurance, toujours leader
Une année 2011 prometteuse pour le secteur

Au cours des deux dernières années, l’assurance vie et capitalisation a rompu avec les rythmes de croissance affichés précédemment. Toutefois, la branche retrouve une croissance élevée au terme du premier semestre 2011 avec une évolution de 18% à 3,6 milliards de DH

13,1 milliards de dirhams! C’est le chiffre d’affaires réalisé par les compagnies d’assurances au terme des six premier mois de l’année. Avec un taux de croissance de 10% par rapport à juin 2010, le secteur affiche l’une des évolutions les plus intéressantes de l’économie. Pour les professionnels, la situation est plus que confortable. «Les réalisations du secteur restent en ligne avec les objectifs annoncés dans le contrat-programme pour l’année 2011», confirme Bachir Baddou, DG de la Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurance (FMSAR).
Pour ce premier semestre, la branche vie se distingue particulièrement. Après quelques années de ralentissement, l’activité enregistre une croissance de plus de 18% pour un chiffre d’affaire de 3,6 milliards de DH. Elle est attribuée, selon le DG de la FMSAR, à deux raisons. «La première relève de la politique des banques». Celles-ci se sont montrées dynamiques sur le développement de la bancassurance contrairement aux semestres précédents au cours desquels l’arbitrage privilégiait d’autres produits (DAT, compte sur carnet,..) au détriment de l’assurance.
Au-delà même de la bancassurance, une évolution intéressante a été constatée dans les autres réseaux de distribution, notamment chez les assureurs qui opèrent dans la vie. Pour les années à venir, il est difficile de prévoir l’évolution de cette branche puisqu’elle est corrélée aux stratégies des banques. Cependant, Baddou se montre très optimiste. «Nous aurons certainement une tendance très positive cette année. L’assurance vie reste un levier de croissance important pour le secteur. Notre stratégie est justement de mettre en place les moyens nécessaires pour le développement de cette branche», souligne le DG.
Pour l’heure, il y a encore du travail à faire notamment sur le plan fiscal. En effet, «une discrimination persiste entre le Marocain salarié et le non salarié». Si le salarié bénéficie de dispositifs incitatifs pour souscrire à des contrats d’épargne et de retraite, le non salarié peine encore à trouver des produits adaptés à ses besoins, faute d’offre. «Et c’est dans ce sens que les efforts doivent être concentrés». L’idée d’une «Low Income Insurance», à l’instar des banques, est plus qu’envisageable (cf.www.leconomiste.com édition du 22 septembre 2011).
A fin juin, ce sont les assurances individuelles qui soutiennent toujours la branche. Malgré la légère baisse de 0,1%, elles totalisent un chiffre d’affaires de 1,8 milliard de DH. Elles sont suivies par celles relatives aux groupes qui affichent une progression de 12,7% à 860 millions de DH. Pour leur part, les capitalisations enregistrent une croissance à trois chiffres de 165% par rapport à juin 2010 avec une collecte avoisinant les 590 millions de DH. Les contrats à capital variable et les acceptations vie affichent respectivement 256 millions et 27 millions de DH.
D’autre part, malgré une croissance lente, la non vie continue à soutenir l’activité. Le chiffre d’affaires de cette branche s’est établi à 9,5 milliards de DH, en augmentation de 7,2%. A ce niveau, l’assurance automobile constitue la principale locomotive avec plus de 4 milliards de DH de chiffre d’affaires et une hausse de 8,7%. Les contrats d’accidents corporels et de travail sont également en progression. Les premiers atteignent 1,5 milliard de DH alors que les seconds avancent de 8,1% à 1,3 milliard de DH.
Pour ce qui est du classement par compagnies toujours pas de changement dans le peloton de tête puisque Wafa Assurance et RMA Watanya sont toujours au coude à coude mais l’avantage revient à la filiale du groupe AWB. En effet, Wafa Assurance a bouclé le premier semestre avec un chiffre d’affaires de 2,6 milliards de DH en nette hausse de 20%. Par conséquent, sa part de marché passe à plus de 20%. A l’inverse, RMA Watanya voit son chiffre d’affaire reculer de 4% d’une année à l’autre. Avec 2,2 milliards de DH à fin juin, sa part de marché s’établit à près de 17%.
Le recul constaté est imputable essentiellement à la branche vie de l’ordre de 172 millions de DH (-20,8%) d’une année à l’autre à 653 millions de DH. Les deux compagnies sont suivies par Axa Assurance Maroc et CNIA Saada qui sont respectivement à 1,8 milliard et 1,7 milliard de DH de chiffre d’affaires. Du côté des mutuelles, la MCMA réalise un premier semestre probant avec un chiffre d’affaires qui a presque doublé d’une année à l’autre pour s’établir à 809 millions de DH. Ces agrégats laissent présager une seconde moitié d’année positive.

Réda BENSAOUD

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc