Entreprises

Hôtellerie low cost
Accor lance le concept Ibis Budget

Par L'Economiste | Edition N°:3625 Le 28/09/2011 | Partager
Après Tanger, d’autres unités prévues à Casablanca, Agadir, El Jadida, Fès et Marrakech
Le prix de la chambre variera entre 320 et 350 DH

Les chambres des hôtels Ibis Budget sont de très petite dimension par rapport à celles de la chaîne Ibis, mais devraient offrir les mêmes standards qualité

LE groupe Accor mise gros sur le Maroc. Il se renforce sur le segment de l’hôtellerie économique. Le leader mondial ouvrira, mi-novembre à Tanger, l’un des tout premiers établissements hôteliers au monde sous le label Ibis Budget, anciennement Etap Hotel. Un concept d’hôtels très économiques, mis en place par le groupe dans le cadre d’une joint-venture entre Risma et le groupe Akwa. D’ailleurs, le premier hôtel ouvrira exactement au niveau de la zone franche de Tanger. Et ce n’est pas un hasard s’il est situé près du siège du groupe Akwa. «Dans un premier temps, nous prévoyons d’ouvrir 8 hôtels Ibis Budget et nous en avons déjà quatre en construction», explique Christian Rousseau, directeur général d’Accor Gestion Maroc. Le groupe prévoit d’en ouvrir trois autres. D’autres unités sont programmées au cours du premier semestre 2012 à Agadir, Casablanca Rocade, El Jadida et Fès. Suivront juste après trois autres hôtels qui seront construits en 2013 à Casablanca, Marrakech et à Rabat. Ibis Budget se veut un concept d’hôtellerie de catégorie 2 étoiles. Le prix des chambres variera entre 320 et 350 DH. Un prix défiant toute concurrence puisque le groupe ne compte pas lésiner sur la qualité. Trois types de chambres sont disponibles selon les hôtels : la triple (un grand lit et un lit superposé), la double (un grand lit) et la twin (deux lits individuels). Un espace snacking est accessible 24/24 et 7j/7 avec des distributeurs de boissons chaudes et froides, des en-cas sucrés et salés en distribution automatique à la réception de l’hôtel.
Selon les études menées par Accor, le potentiel du marché marocain pour cette catégorie d’hôtels s’élève à 24 unités. «Le prix de revient à la chambre pour un Ibis Budget s’élève à environ 280.000 DH. La démarche consiste à construire des unités de 121 chambres. Ce qui est une taille optimale en termes d’investissement et par rapport aux besoins du marché local», signale Rousseau.
Au total, dans une première phase, 1.100 chambres sont prévues sous le label Ibis Budget. Ce qui correspond à 8 hôtels. A plus long terme, le programme porte sur la construction de 25 établisssements. «Après avoir étudié le marché marocain, nous avons décidé de construire des hôtels Ibis Budget dans une première phase au niveau des grandes villes et de procéder, ensuite, à un maillage du réseau en ciblant des villes de taille moyenne», annonce le DG.
Au niveau de l’emplacement de ces unités, le groupe compte faire jouer les synergies avec Akwa en accédant à sa base foncière pour développer la nouvelle gamme d’hôtels. Mais, en général, l’opérateur hôtelier vise des emplacements en périphérie des villes, sur des axes routiers principaux et non loin des aéroports, avec une forte visibilité. Quant au centre-ville, le prix du foncier ne permettra pas une implantation d’hôtels de cette catégorie en grand nombre.

Hassan EL ARIF

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc