×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Politique

    Relents de Campagne

    Par L'Economiste | Edition N°:3606 Le 30/08/2011 | Partager

    Mezouar vs Akhannouch
    Le président du RNI, Salaheddine Mezouar n’est pas content du tout ces derniers temps. L’objet de son mécontentement serait la décision de certains membres du parti d’appuyer la candidature d’Aziz Akhannouch au poste de chef de gouvernement. Cela, bien sûr, à condition que la formation politique arrive en tête des législatives.

    Akhannouch candidat à Tiznit?
    Après avoir démenti les informations de presse faisant état de sa candidature à Casablanca, Aziz Akhannouch (RNI) aurait finalement décidé de se présenter à Tiznit. Il faut rappeler que le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime est originaire de Tafraout et que cette ville relève de la circonscription de Tiznit.

    Le retour de Bijdiggen à Agadir
    Lahcen Bijdiggen (RNI) veut en découdre avec l’actuel président du conseil communal d’Agadir, Tariq Kabbage (USFP). Il a, en effet, pris la décision de se présenter aux élections du 25 novembre après que Mohamed Massaoudi, lui aussi du RNI, ait fait part de sa décision de ne pas briguer un deuxième mandat.
    Mais, selon les observateurs de la vie politique dans le chef-lieu du Souss, ce n’est pas le siège de parlementaire qui intéresse Bijdiggen, mais celui de président de la commune d’Agadir.

     Chami et Ameur à l’assaut de Fès
    Les ministres Ahmed Réda Chami et Mohamed Ameur (tous deux de l’USFP) ont promis de mener la vie dure à l’istiqlalien, Hamid Chabat, lors des législatives anticipées du 25 novembre prochain. Ils ont, en effet, décidé de se présenter à Fès, fief de Chabat. Voilà qui en dit long sur les «rangs serrés» de la Koutla.

     Benchamas cherche circonscription
    Plus question pour Hakim Benchamas du PAM de se présenter aux élections législatives à Yakoub Al Mansour, arrondissement qu’il préside à Rabat. Benchemas, qui est également président du groupe du PAM à la Chambre des conseillers, avait subi, il y a quelques mois, des invectives virulentes de la part des habitants de cet arrondissement.
    Le parti est actuellement à la recherche d’une circonscription, probablement dans le Nord, où Benchamas aurait des chances de gagner.
    J. E. H.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc