×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Les trésoreries bancaires toujours dans le rouge

Par L'Economiste | Edition N°:3605 Le 29/08/2011 | Partager
Le déficit se fixe à plus de 28 milliards de DH
La baisse des avoirs extérieurs nets en cause

Le déficit de liquidité est ressorti à 28,1 milliards de DH. Les facteurs autonomes de liquidité ont exercé sur les trésoreries bancaires un impact restrictif, principalement dû à la contraction des avoirs extérieurs nets de Bank Al-Maghrib

Les trésoreries des banques s'enfoncent durant la période estivale. La situation est redevenue chronique. Cela fait près de trois ans que le système bancaire souffre d’un assèchement de liquidité et tente à lever du cash. Pour juillet 2011, le déficit de liquidité des banques a atteint un record. Le besoin des banques en cash s'est alourdi de 7 milliards de DH pour se chiffrer à plus de 28 milliards de DH. «Cet assèchement est essentiellement attribuable au recours massif du Trésor au financement via le marché interne mais aussi à un effet direct de la contraction des avoirs extérieurs nets (réserves de changes) de Bank Al-Maghrib», souligne-t-on au sein de la Direction des études et prévisions financières (DEPF). En effet, ces derniers ont régressé de plus de 16 milliards de DH entre décembre 2010 et juin 2011, passant à 171 milliards de DH, à l’occasion d’opérations ponctuelles d’importation (notamment de pétrole et de céréales dont le cours a flambé au premier semestre), ou encore aux remontées des dividendes des entreprises locales aux maisons mères étrangères (dont le montant avoisinerait les 9 milliards de DH).
Face à ce contexte, BAM est, en quelque sorte, contrainte de maintenir le rythme de ses injections régulières de liquidités afin de maintenir le taux directeur à son niveau actuel. Ainsi le montant moyen de ces opérations s’est élevé à près de 30 milliards de DH au lieu de 24 milliards un mois auparavant. Partant, le taux moyen pondéré du marché interbancaire s’est établi à 3,29% au lieu de 3,26% une année auparavant. En juillet, la tendance haussière s’est poursuivie et le TMP interbancaire s’éloigne davantage du niveau du taux directeur pour s’établir à 3,31%.
En prévision, le déficit de liquidité du système devrait persister, vu l’évolution à la baisse des avoirs extérieurs nets. Ces derniers devraient être impactés par la poursuite du creusement du déficit commercial. Plus alarmants, les professionnels estiment que «les réserves de changes pourraient aussi être impactées par la baisse ressentie au niveau des IDE ainsi que par l’évolution future des recettes du tourisme et des transferts MRE». Quant au TMP interbancaire, les analystes tablent sur une évolution à des niveaux proches du taux directeur. Dans la foulée et compte tenu des prévisions économiques et financières en l’occurrence, une inflation modérée et une croissance économique relativement soutenue, le scénario d’un relèvement du taux directeur lors du prochain conseil de BAM demeure peu probable.

R. B.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc