×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Nouvel hôtel au Founty

Par L'Economiste | Edition N°:3604 Le 26/08/2011 | Partager
Bo hôtel offre une capacité de 200 lits
L’établissement se positionne sur le segment du tourisme familial

Bonne nouvelle pour les amateurs de la cuisine italienne, Bo hôtel abrite l’enseigne Luigi parmi ses points de vente. Le restaurant a une capacité de 160 couverts (Ph. Bo hôtel)

La capacité litière d’Agadir se renforce petit à petit. Bo hotel est le nouveau né des établissements hôteliers de la station balnéaire. L’établissement a été inauguré dernièrement par Mohamed Boussaid, wali du Souss-Massa-Draâ. Le complexe hôtelier d’une superficie de 2.551 m² a nécessité pour son aménagement et son équipement un investissement de 25 millions de DH. Dans sa stratégie commerciale il se positionne sur le segment de la clientèle familiale et se veut un établissement sans vente d’alcool. Outre l’offre additionnelle en lits qu’il constitue pour la station balnéaire, il est aussi une bonne nouvelle pour les amateurs de la cuisine italienne, car il abrite parmi ses points de vente l’enseigne Luigi.
Ce nouveau lieu de restauration au décor rustique, a une capacité de 160 couverts. Bo hôtel en outre, dispose d’un centre de remise en forme de 900 m² dédié aux femmes. Ce n’est pas le seul établissement qui renforce en cet été la capacité d’hébergement de la destination Agadir. Sur le boulevard général Kettani s’est ouverte également une unité hôtelière dénommée «Suite hôtel Tilila». Un investissement de 20 millions de DH qui offre sur le plan hébergement 32 studios et 8 suites, soit une capacité de 130 lits. Depuis 2007 la ville a progressé de plus de 3.000 lits.
Et aujourd’hui malgré ses 27.300 lits environ, suite à la mise en activité dernièrement du complexe de 800 lits d’Atlas hospitality à la marina, on peut dire qu’elle manque encore de capacité litière pour se positionner par rapport à ses concurrentes telles que les Iles canaries (plus de 100.000 lits) et Antalya en Turquie (plus de 500.000 lits). C’est dire combien la capacité de la station balnéaire est bien maigre face à d’autres destinations qui se situent dans le même segment de produit. Certes la conjoncture est difficile mais pour mieux se vendre, la destination a besoin encore de lits. Ceci surtout que dans la ville on recense près de 4.000 lits à mettre à niveau.
Dans les mois à venir peu d’ouvertures d’établissements hôteliers sont au programme. Parmi les plus importantes rappelons pour cette fin d’année ou début 2012, l’entrée en activité du nouvel hôtel de la chaine Tikida. Le Tikida Palace, un cinq étoiles renforcera en effet la capacité de la destination de 1200 lits. Le coût du projet pour sa part s’élève à près 648 millions de DH. Côté ressources humaines, la structure devrait générer près de 500 emplois. Au programme également le nouveau Sofitel. Du côté de Taghazout, bien que le coup d’envoi du chantier de la nouvelle station ait été donné début juillet dernier, les travaux n’ont pas encore commencé de manière effective et les lieux sont encore déserts.
De notre correspondante,
Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc