×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

ANPME: Imtiaz amorce sa 4e édition

Par L'Economiste | Edition N°:3604 Le 26/08/2011 | Partager
Une aide pour la labellisation RSE
Eligibilité: 175 millions de DH de chiffre d’affaires

Lors des deux premières éditions du programme Imtiaz, le secteur de l’industrie métallurgique, métallique et énergétique (IMME) a constitué le quart des entreprises bénéficiaires

LE programme Imtiaz entame sa 4e édition. L’Agence nationale de la promotion de la PME (ANPME) vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt, le vendredi 26 août. La nouveauté est que ce programme touchera les PME ayant un chiffre d’affaires inférieur à 175 millions de DH au lieu de 100 millions de DH lors des premiers éditions. Cette mesure concerne également le programme Moussanada. Imtiaz vise les entreprises à fort potentiel de croissance, porteuses de projets de développement, qui ne disposent pas d’un appoint financier pour accéder au crédit bancaire. Concrètement, les entreprises sélectionnées bénéficient d’une prime à l’investissement qui complète le montage financier de leur projet. Cette prime est de 20% du montant de l’investissement global. Elle est plafonnée à 5 millions de DH par entreprise. Les entreprises sélectionnées sont tenues d’apporter au minimum 20% en fonds propres du financement du projet. Le reliquat étant octroyé par l’une des 6 banques partenaires d’Imtiaz. Ce programme devrait permettre aux entreprises bénéficiaires d’atteindre des paliers supérieurs, soit en termes de chiffre d’affaires, de valeur ajoutée, ou de création d’emplois. Le dispositif a également pour objectif de permettre aux bénéficiaires de se doter des nouvelles technologies ou de générer un impact structurant sur les branches et les filières. A travers ses différents programmes, l’agence a réalisé un ensemble de partenariats. L’un de ces derniers porte sur le financement du label Responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) de la CGEM. Il rentre dans le cadre du programme Moussanada transverse. Il a pour objectif de faire bénéficier les entreprises éligibles au programme de financement de l’ANPME à hauteur de 60% du coût de la prestation portant sur l’audit à l’issue duquel le label RSE de la CGEM est octroyé. Le label RSE exige le respect de la réglementation, les lois, l’environnement, les parties prenantes, y compris les employés mobilisés autour d’un projet. La dernière labellisation en date est celle de Suzuki Maroc.
La deuxième édition a touché 16 projets pour un investissement global de 334 millions DH. Ces projets devraient générer, sur les 5 prochaines années, un chiffre d’affaires additionnel de 6,13 milliards de DH, une valeur ajoutée supplémentaire de 1,5 milliard de DH et 696 nouveaux emplois. Le montant global de la prime Imtiaz, qui sera allouée aux entreprises bénéficiaires, s’élève à 57 millions de DH. Au cumul des deux premières éditions, 33 entreprises ont bénéficié de cette aide avec un investissement global de 666,4 millions de DH hors taxe. Casablanca concentre à elle seule 23 entreprises bénéficiaires. L’apport de l’ANPME a été de l’ordre de 113,15 millions de DH.
IL. B.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc