×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:3603 Le 25/08/2011 | Partager

Parlement: Le budget pendant la session extraordinaire?
Le budget pour 2012 examiné lors de la session extraordinaire du Parlement en septembre ? Cette option est sur la table mais la décision n’est pas encore prise. La seule disposition constitutionnelle est le dépôt de la loi de Finances au Parlement avant le 20 octobre. Si cette option est retenue, on aura respecté la Constitution qui fixe la date au 20 octobre et on aura trouvé une sortie de crise à l’impasse politique du budget.  

Teasing pour le bilan du gouvernement

« Qu’est-ce qui a changé pour nous». C’est la première étape d’une campagne d’affichage qui a démarré depuis quelques jours. Basée sur le teasing, l’opération est conçue pour la promotion du bilan du gouvernement sur lequel une commission interministérielle, pilotée par Nizar Baraka, travaille depuis près de trois semaines. D’autres ministres qui représentent les partis politiques sont membres de cette commission : Réda Chami pour l’USFP, Anis Birrou le RNI et Khalid Naciri le PPS. La communication du bilan a été confiée à Parteners Com, une agence de publicité dirigée par Yousra Ibrahimi, ex-directrice commerciale de Maroc Soir et ex-épouse de l’ancien ministre et actuel secrétaire général du PPS Nabil Benabdallah. L’agence compte mettre sur pieds également un site web pour la promotion du bilan du gouvernement Abbas El Fassi. Selon une source proche du dossier, le financement de cette opération se fera sur les comptes de la Primature.

Parlement: Les commissions reprennent le travail
Après les vacances, les parlementaires reprennent leurs fonctions, du moins au niveau des commissions. La Commission de l’Intérieur, de la décentralisation et des infrastructures se réunit aujourd’hui, jeudi 25 août, pour étudier le projet de loi relatif à la révision des listes électorales générales.

CIH: Les modalités de l’augmentation de capital arrêtées
Les caractéristiques de l’augmentation de capital du CIH ont été définies. L’opération portera sur un montant de 1,1 milliard de DH. Cette opération qui vise à financer l’acquisition de Maroc Leasing et de Sofac Crédit via les fonds propres de CIH permettra par là même de maintenir le ratio de solvabilité de la banque à 16%. Il s’agit là du ratio le plus élevé de la place.

Masen/ complexe solaire d'Ouarzazate: les offres initiales remises
Niveau de compétition relevé pour la construction de la première phase du complexe solaire de Ouarzazate. Selon nos informations, les 4 consortiums, dont les membres leaders ne sont autres qu’Acwa, Abeinsa, Enel et Orascom ont, tous, remis une offre technique initiale complète, dans les délais. Après cette phase, place aux offres finales incluant les propositions financières.

Trafic portuaire: +15,7% à fin juillet

Au terme des 7 premiers mois de l’année, l’activité portuaire, y compris le transbordement au port de Tanger Med, a atteint 59,5 millions de tonnes, enregistrant une hausse de 15,7% par rapport à la même période de l’année 2010. L’activité a été impulsée par la croissance de l’activité du port de Tanger Med qui a progressé de 72,2%, atteignant un volume global de 19,3 millions de tonnes. Pour le seul mois de juillet, le trafic en tonnage a augmenté de 7,8% par rapport à juillet 2010.

Une multirisque climatique pour les agriculteurs
Signature d’une convention pour la promotion de l’assurance agricole, hier, mercredi 24 août 2011 à Rabat, entre Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, Salaheddine Mezouar, ministre des Finances et Hicham Belmrah, président du directoire de Mamda Mcma. Cette convention vise à soutenir les agriculteurs et à sécuriser leur revenu. L’assurance multirisque climatique est, ainsi, subventionnée par l’Etat jusqu’à 90%, ce qui fixe la cotisation à 26 DH par hectare seulement. Elle couvre les événements climatiques: grêle, vent violent, vent de sable, gel, excès d’eau, sécheresse. Et elle concerne aussi bien les récoltes céréalières que légumineuses sur l’ensemble du territoire.o

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc