×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:3600 Le 22/08/2011 | Partager

    • BMCE bank: FinanceCom achète les parts de l’espagnol CAM
    Comme nous l’annoncions précédemment dans nos colonnes, le groupe FinanceCom vient de racheter la participation de la banque espagnole Caja de Ahorras del Mediterraneo (CAM) dans le capital de BMCE Bank. L’opération est passée lors de la séance du vendredi avec un bloc de 7.937.000 titres au cours unitaire de 200 DH. Ainsi, ce sont quelque 4,62% du capital qui ont changé de main pour une enveloppe de plus de 1,5 milliard de DH. La cession des participations de la banque espagnole survient suite à son échec en juillet au stress test initié par les autorités européennes. Elle devait donc renforcer ses capitaux propres.
    • Santusa Holding se renforce dans Attijariwafa bank
    L’espagnol Santusa Holding a franchi à la hausse le seuil de participation de 5% dans le capital d’Attijariwafa bank. La société détient désormais 10.715.514 actions de AWB soit 5,55%. La filiale de Grupo Santander, actionnaire historique de AWB, a acquis sur le marché de blocs 1.929.400 titres au cours unitaire de 401 DH. Durant les douze mois suivant ce franchissement, le management de Santusa envisage d’arrêter ses achats sur la valeur AWB.
    • Bruxelles octroie 139 millions d’euros au Maroc
    La Commission européenne accorde au Maroc quelque 139 millions d’euros à travers un programme d’action annuel.
    L’objectif est de renforcer les relations entre l’Europe et le Royaume et de soutenir le développement rural et l’égalité entre les hommes et les femmes. Bruxelles a, entre autres, affecté 19 millions d’euros pour la seule région d’Al Hoceima, une zone perturbée socio-économiquement par rapport au reste du pays, notamment à cause de la culture du cannabis.
    • Al Omrane à la recherche d’idées neuves
    Le groupe d’aménagement Al Omrane a lancé un concours d’idées ouvert aux architectes à titre individuel ou en groupement avec des paysagistes et des designers. Ce qui s’inscrit dans le cadre de l’uniformisation des lieux de vente du holding. L’objectif est de standardiser les espaces d’accueil à l’échelle nationale. Il devra permettre de réaliser un prototype de conception des locaux et de la façade extérieure aux espaces intérieures.
    • Fès: Des quartiers sans eau potable...
    Des perturbations dans la distribution de l’eau potable ont été ressenties le 18 août au niveau de plusieurs quartiers de Fès. Ceci en raison de travaux de réparation de la conduite principale d’adduction d’eau de la ville, explique-t-on auprès de la Radeef.
    Selon ses responsables, la conduite principale d’adduction d’eau potable de la ville située dans la zone de Aïn Nokbi a été endommagée par des engins d’une entreprise chargée de la construction d’une gare routière et d’un lotissement d’habitat.
    • ... et des coupures à Essaouira
    Les habitants d’Essaouira ont fait face à une coupure d’eau de trois jours. Selon les quartiers, l’eau était inexistante ou le débit très réduit. D’après une source officielle, cette longue coupure serait due à un problème au niveau de la source, de la nappe Meskala. Une pompe serait tombée en panne. Toujours est-il qu’en pleine saison touristique, cette défaillance n’a pas fait les affaires des opérateurs.
    • Enquête sur des cas de viol dans la prison de Meknès
    Le Parquet général de la cour d’appel de Meknès appelle à l’ouverture d’une enquête judiciaire suite à des informations selon lesquelles des détenus d’une prison de la ville de Meknès auraient été victimes de coups et de viol. L’enquête devrait aider à mettre la lumière sur ces actes de violence qui touchent le monde carcéral.
    • Kénitra se dote de nouveaux bus
    La commune urbaine de Kénitra et la société de transport public Karama Bus ont signé un contrat de gestion déléguée avec un investissement de 540 millions de DH.
    Dans un premier temps, ce partenariat concerne la desserte de 12 lignes récemment créées pour toucher, en 2013 et 2015, l’ensemble du réseau et ce, après cessation du contrat avec Hana Bus. Ainsi, Karama Bus héritera de 29 lignes au total. Pour cette opération, la société prévoit 65 véhicules neufs dont le nombre sera porté pendant les 5 premières années à 180.
    • Souss: Les prix de gros de la tomate se stabilisent
    Après une flambée des prix début Ramadan, les cours de la tomate au marché de gros d’Inezgane dans le Souss se stabilisent. La caisse de 30 kg avait atteint 150 DH les premiers jours du mois sacré pour retomber par la suite à 65 DH. Aujourd’hui, son prix se situe entre 80 et 120 DH.
    • Agadir: 1re opération par laparoscopie...
    Le Dr Abderafii Jamili a procédé à la première opération sur la colonne vertébrale par laparoscopie mercredi matin à l’hôpital Hassan II d’Agadir. Cette première du genre dans le sud a l’avantage de ne pas causer d’effets secondaires tant au niveau des os, de la peau ou d’autres organes du corps et permet d’agir directement sur la tumeur. De plus, le patient peut rentrer chez lui le jour même pour profiter d’une période de convalescence de quelques jours contrairement aux opérations classiques. Le coût de l’appareil utilisé lors de l’opération reste cependant élevé puisqu’il est de près de 600.000 DH.
    • ... et 300 élèves admis en 1re année à l’ENCG
    L’Ecole nationale de commerce et de gestion d’Agadir a sélectionné 300 bacheliers à l’issue de ses concours écrit et oral pour intégrer la première année du cycle normal de l’établissement. A ces nouveaux inscrits viendront s’ajouter d’autres nouveaux étudiants en master et doctorat, soit 500 au total.
    • Maroc Telecom: Menace de débrayage
    Après une série de sit-in dont le dernier remonte à juin dernier, le personnel de Maroc Telecom prévoit un nouveau débrayage de 3 jours à partir du 29 août, en fonction de l’Aïd. Motif invoqué: «L’administration n’a toujours pas répondu favorablement aux revendications des salariés».
    Pis encore, «elle a rallongé de 30 minutes l’horaire du travail pendant le Ramadan». La coordination syndicale appelle le management de Maroc Telecom à faire preuve de «bonne foi».

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]leconomiste.com
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc