×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Brèves

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:3599 Le 19/08/2011 | Partager

Les Assises de la lecture en octobre
Le collectif «Lecture pour tous» organise, les 22 et 23 octobre, à Casablanca, la 1re édition des Assises de la lecture. L’objectif de cette rencontre est d’aboutir à des propositions réalisables qui dynamiseront la lecture. Enseignants, éditeurs, écrivains et grand public sont conviés à ce grand débat. Un livre blanc sera rédigé à l’issue des Assises. Toutes les manifestations auront lieu à la bibliothèque universitaire Mohamed Sekkat.

Nouveau master en «études euro-méditerranéennes»
La faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Ain Sebaâ vient de lancer un nouveau master «études euro-méditerranéennes» pour l’année universitaire 2011-2012. C’est un diplôme organisé avec le soutien de l’Union européenne et la participation d’universitaires en provenance d’établissements européens partenaires. Le cycle vise le renforcement des compétences marocaines en matière de négociation et de gestion de ses relations de coopération euro-méditerranéenne. La procédure de sélection exige que le postulant ait une licence en économie, gestion, droit, sciences politique ou un diplôme équivalent.


Nord-Est: Les MRE préfèrent l’avion
LES MRE issus ou transitant par la région nord-est préfèrent, de plus en plus, regagner la mère patrie en avion au lieu du bateau. C’est ce qui ressort d’un rapport de la direction des douanes de la région du nord-est sur l’opération Transit 2011.
Le nombre des passagers ayant utilisé les trois aéroports de la région (Nador-Al Aroui, Charif Idrissi-Al Hoceima et Oujda-Angad), depuis le lancement de l’opération au 10 août, a connu des hausses respectives de 20, 18 et 7% à l’arrivée, au moment où les ports de Nador et Bab Melillia accusent des baisses de 20 et 12%.
Près de 146.000 MRE ont en effet utilisé les trois plateformes aéroportuaires de la région où plus de 411.000 sont arrivés au 10 août via ses différents accès maritimes, terrestres et aériens.

 

Le RNI récuse la date des élections
Le Rassemblement national des indépendants (RNI) a pris de court toute la classe politique en annonçant son rejet de la date du 25 novembre prochain pour la tenue des élections législatives. Le Bureau exécutif du RNI a estimé que «la méthodologie adoptée pour gérer cette étape n’a pas pris en compte les exigences à même de favoriser un climat de compromis». Un mécanisme de suivi de ce dossier a été mis en place, en coordination avec les partenaires politiques du parti.
Salaheddine Mezouar, président du parti, avait estimé, mercredi dernier dans une déclaration à L’Economiste, que la date du 25 novembre «empêche matériellement le ministre des Finances (qu’il est) d’être candidat aux prochaines élections. Et du coup, le président du parti ne pourra pas s’impliquer dans la préparation des élections».

Plaidoyer pour une liste nationale des jeunes
L’adoption d’une liste nationale dédiée aux jeunes avec la parité des sexes, nécessaire pour leur garantir une représentativité dans la future chambre des représentants, est la priorité du Mouvement de la jeunesse marocaine pour une représentativité politique maintenant. Ce Mouvement, qui regroupe organisations de jeunesse et de la société civile, a manifesté son étonnement face à la position de certains partis politiques qui «s’opposent à la représentativité des jeunes dans l’institution législative au cours de l’examen du projet de la loi organique relative à la Chambre des représentants». Une position qui contribue selon le Mouvement à «semer la zizanie dans la vie politique et encourager l’abstention et le désespoir».

Elections: Appel à une participation effective des MRE

Intégrer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans les listes nationales des partis politiques aux côtés des jeunes et des femmes. Tel est l’objet de l’appel lancé par le «Collectif des associations démocratiques marocaines en Europe pour une citoyenneté effective ici et là-bas». Celui-ci a également exprimé son rejet de la proposition de vote par procuration estimant que l’opération de vote est une affaire individuelle, secrète et souveraine. Le Collectif estime, en effet, que la participation des Marocains du monde aux prochaines élections législatives est une question d’une grande importance.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc