×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:3590 Le 08/08/2011 | Partager

• Circulation: L’hécatombe de retour
Le pays a enregistré un triste record à fin juin dernier en ce qui concerne les accidents de circulation.
En effet, les statistiques de l’Observatoire de la sécurité routière ont révélé que 5.934 accidents ont été enregistrés, soit une hausse de 3,13% par rapport à la même période de 2010. Les accidents mortels caracolent en tête avec un taux d’augmentation de 14,46%. Le nombre de tués s’est également accru de 10,34% à 320 morts. Quant aux blessés, une hausse de 6,2% a été constatée pour les sinistrés graves (1.010) et 3,6% pour les légers (7.589).

• Veolia: L’activité bus de Rabat à la trappe

Il ne fait plus aucun doute. Le management de Veolia va accélérer le recentrage du groupe sur les activités et zones géographiques les plus rentables. S’il n’abandonne pas ses quatre métiers (déchets, eau, énergie, transport), le groupe français va se retirer de la moitié des 77 pays, dont le Maroc, où il est implanté. Par cession de filiales ou abandon pur et simple, comme l’activité transport (bus) de Rabat qui passera à la trappe.

• Nigel Kennedy au Maroc

Le célèbre interprète américain Nigel Kennedy sera à Casablanca le 30 septembre et à Rabat le 1er octobre prochains. Kennedy réinterprète sur des rythmes contemporains des morceaux classiques. Son interprétation très dynamique des Quatre saisons d’Antonio Vivaldi en 1989 lui a valu la reconnaissance mondiale. Avec à la clé un album vendu à plus de 2 millions d’exemplaires et une citation dans le livre Guinness des records en tant que meilleure vente d’une œuvre classique.

• Timar: Changement dans le tour de table

Suite à l’opération d’augmentation de capital de Timar, Cécile Puech et Jean-Claude Puech (fils) ont franchi le seuil de leurs participations à la baisse de 5%. Ainsi, ils détiennent respectivement 4,10% (10.000 actions) et 4,21% (10.260 actions) du capital de la société.
En revanche, la Société de gestion des participations Puech (SCGPP) a vu sa participation dépasser le seuil des 5%. Elle détient désormais 12.500 actions Timar, soit 5,12% du capital. Dans les douze mois qui viennent, SCGPP compte poursuivre ses achats sur la valeur et siéger au conseil d’administration.

. Adecco Maroc obtient le label RSE de la CGEM
Adecco Maroc, entreprise de travail temporaire et de recrutement, vient d’obtenir le label RSE de la CGEM qui récompense la politique de Responsabilité sociale des entreprises. Le label, obtenu pour une période de 3 ans, est fondé sur 9 valeurs dont le respect des droits humains et l’amélioration continue des conditions de travail et des relations professionnelles. Adecco Maroc est une filiale à 100% du groupe Adecco qui fête le vingtième anniversaire de sa présence au Maroc. L’entreprise propose des prestations qui couvrent l’ensemble des besoins des entreprises en matière de RH. L’entreprise a permis en 2010 à 10.000 collaborateurs de travailler au sein de plus de 500 entreprises marocaines et internationales.

• Sida: Merck, J&J et GSK au banc des accusés
L’Association marocaine de lutte contre le sida (ALCS) et son homologue française, Act Up- Paris, sont remontées contre les principales firmes pharmaceutiques détenant des brevets sur les molécules anti-VIH (sida).  En cause, leur décision de suspendre leurs programmes de prix standardisés dans les pays à revenus intermédiaires dont le Maroc, qui sont pour certains, depuis peu, inéligibles au Fonds mondial. Ceci d’autant plus que le rapport des Médecins sans frontières (MSF), publié en juillet dernier, dresse le constat que les pays intermédiaires sont massivement touchés par des suspensions de ces programmes. Pour ALCS et Act Up-Paris, «une fois de plus, Merck, Johnson&Johnson et GSK sacrifient les malades pour leurs profits».
Toute une polémique autour du développement des médicaments génériques a été déclenchée après la signature de l’ALE entre le Maroc et les Etats-Unis.

• Une étude sur la filière rose
Le département de l’Agriculture lance une étude pour le développement de la filière rose à parfum dans la région Souss-Massa Draâ.
Un projet de labellisation de l’eau de rose Kelaât Mgouna-Dadès est également prévu.

• Justice: Report de l’affaire CNSS

L’affaire de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), dans laquelle sont poursuivies 28 personnes pour «dilapidation de deniers publics», vient d’être reportée au 13 septembre prochain par la Cour d’appel de Casablanca. Motif, convoquer les personnes poursuivies devant les juges. Les charges retenues contre eux par l’enquête parlementaire de la Chambre des conseillers portent sur «la mauvaise gestion, le gaspillage, les détournements et malversations dont a été victime la CNSS».

• Région Mena: Le sida sévit
L'infection par le virus du sida dans des pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord s'est propagée, prenant l'allure d'une épidémie, en particulier dans les milieux des homosexuels et bisexuels, selon une étude publiée par le journal spécialisé PLoS Medecine. Le taux d'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) parmi les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes a dépassé les 5%, un seuil annonciateur d'une épidémie dans plusieurs régions, comme en Egypte, au Soudan et en Tunisie

• Addoha: El Ayoubi quitte son poste
Noureddine El Ayoubi a quitté son poste de vice-président d’Addoha. Il a, d’après nos sources, démissionné de toutes ses fonctions de gestion au sein du groupe. El Ayoubi demeure, tout de même, administrateur de la société, il détient 3,22% des parts.

• Les policiers seront augmentés de 600 DH

Les ministères de l’Intérieur et des Finances sont récemment parvenus à un accord fixant l’augmentation des salaires des fonctionnaires de la sûreté nationale à 600 DH par mois. A noter qu’il s’agit là d’une extension de la décision prise en faveur des agents de la fonction publique de manière générale.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc