×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Société

Solidarité avec les démunis
L’opération ramadan s’intensifie

Par L'Economiste | Edition N°:3588 Le 04/08/2011 | Partager
Cette année, 473.900 ménages concernés
Coût: 58 millions de DH
5.000 personnes mobilisées pour la logistique

L’Opération ramadan a été lancée en 1998 par SM le Roi, alors prince héritier. En 2009, elle a concerné, 467.100 ménages et en 2010 et 2011, quelque 2,37 millions de personnes

Les familles démunies ne sont pas oubliées en ce mois saint. Sa Majesté le Roi a, en effet, donné le coup d’envoi de l’opération ramadan réalisée par la Fondation Mohammed V pour la solidarité, en distribuant mardi 2 août, les premiers paniers de denrées alimentaires, aux familles indigentes du quartier Al Massira à Témara.
La priorité est donnée aux veuves, les personnes âgées et les handicapés. Au total, l’opération bénéficie à près de 2,37 millions de personnes regroupées au sein de 473.900 ménages, dont 403.000 vivent en milieu rural, à travers le Royaume. Concrètement, chaque ménage reçoit un panier qui comporte 10 kg de farine, 2 pains de sucre, 5 litres d’huile et 250 g de thé. Le coût global de l’opération s’élève à 58 millions de DH. Pour son organisation, 5.000 personnes sont mobilisées, soutenues par des assistantes sociales et par des bénévoles.
L’opération Ramadan obéit également à des contrôles notamment au niveau de deux comités, l’un local et l’autre provincial qui veillent sur le terrain, au suivi de l’approvisionnement des centres, à l’identification des bénéficiaires et à la distribution des denrées. Le comité provincial est constitué notamment du délégué de l’Entraide nationale, en qualité de président, le représentant «nadir» du ministère des Habous et des Affaires islamiques, le délégué du ministère de la Santé, le chef de la division économique et sociale de la province ou de la wilaya et le représentant de la direction générale des services sociaux des FAR. Le comité local est constitué quant à lui du directeur de l’école, en qualité de président, le représentant de l’autorité locale et de la Gendarmerie royale, l’imam de la mosquée et d’un bienfaiteur.
Pour leur part, les banques partenaires prêtent leur concours à la Fondation en contribuant au contrôle des aspects financiers de l’opération.
L’opération ramadan figure parmi les plus anciennes actions humanitaires qu’organise la Fondation Mohammed V pour la solidarité depuis sa création. Elle date de 1998, avant même la création de la Fondation. Un comité d’éthique est alors mis en place, présidé et supervisé par SM La Roi, alors Prince Héritier. L’opération portait encore le nom « Le Ramadan du cœur » et consistait à distribuer des ftours aux plus démunis, soit près d’un million repas au démarrage. Depuis, l’opération est devenue un rendez-vous incontournable au cours du mois de ramadan. En 2009, elle a concerné, 467.100 ménages et en 2010 et 2011, 473.100 ménages soit 2,37 millions de personnes.

J.K.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc