×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Tanger: 15 soumissionnaires pour le port de pêche

Par L'Economiste | Edition N°:3587 Le 03/08/2011 | Partager
Coût de la reconversion: 6,2 milliards de DH
Ouverture des plis, ce mercredi

Le port devra entrer en service dès 2016. Pour l’instant, on en est encore à la phase de lancement des appels d’offres

LA reconversion du port de Tanger-ville attire du monde. Ce ne sont pas moins de 15 soumissionnaires qui ont déposé leurs offres pour la reconversion du port de pêche dans le cadre du projet global de réaménagement du port de la ville, jeudi dernier. Des noms connus sur la place mais aussi d’autres entreprises voulant profiter de cette manne qu’est le projet phare de la ville de Tanger avec un budget de plus de 6,2 milliards de DH sur les quatre prochaines années.
Selon la société en charge de la reconversion du port, la SAPT, l’ouverture des plis administratifs et financiers se fera dès ce mercredi, pour ensuite déterminer la liste finale des entreprises retenues pour l’étape postérieure. Le futur port de pêche sera localisé à l’ouest de l’actuel port. Il disposera de 1.900 mètres de quais et d’environ 13 hectares de terre-pleins pour un coût global prévisionnel de plus de 660 millions de DH. Ce port devra apporter une réponse directe en matière d’espace car l’actuel port de pêche se trouve engorgé.
A noter que le port entend aussi améliorer l’activité de transport de voyageurs. La gare maritime sera mise à niveau et modernisée avec trois postes à quai dédiés pour les fast-ferries avec un lancement des travaux dès la fin de cet été. En matière d’équipements terrestres, le projet ne démérite pas. A moyen terme, il prévoit la mise en place d’une importante capacité hôtelière avec plusieurs hôtels pour un total de 1.600 lits. Cet équipement sera complété par un Palais des congrès d’une capacité de 1.500 places, fruit de la reconversion des anciennes halles à céréales et un musée sur une superficie de 15.000 m2.
Le projet dédiera 30 hectares de superficie aux espaces publics dont plusieurs places destinées à accueillir des activités à caractère culturel, associatif ou festif.
Le projet prévoit, en outre, l’aménagement et la construction de zones de commerce et d’animation, sur une superficie de 42.000 m2, dont un grand centre commercial de renommée internationale sur une superficie de 15.000 m2. Sont prévus en plus, l’aménagement et la construction d’espaces résidentiels et de plateaux de bureaux sur environ 130.000 m2. Enfin, cerise sur le gâteau, la mise en place d’un téléphérique qui assurera une connexion directe entre le centre de la ville (place Faro), la marina, le nouveau port de pêche et la kasbah. Ce sera le premier du genre au Maroc, de quoi ravir les visiteurs de la ville de Tanger.

De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc