×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

Léger recul de l’inflation dans le monde

Par L'Economiste | Edition N°:3587 Le 03/08/2011 | Partager
Mais ca grimpe en Chine, Brésil, Italie, France!
Une conjoncture favorable à la consommation, selon l’OCDE

L’inflation annuelle dans la zone Euro a été stable à 2.7% en juin 2011

ENTRE juin 2010 et juin 2011, les prix à la consommation ont augmenté de 3.1% dans la zone OCDE, comparés à 3.2% entre mai 2010 et mai 2011. C’est la «première baisse constatée de l’inflation depuis novembre 2010» selon l’organisme qui voit dans ce ralentissement, l’effet de la tendance à la baisse des prix de l’énergie entre les mois de mai et juin 2011. Une conjoncture favorable pour les prix à la consommation dans le monde. La progression des prix est en bonne partie due à la poursuite de l’augmentation des cours de l’or noir. Mais en juin l’Agence Internationale de l’Energie a injecté 60 millions de barils de pétrole grâce aux stocks stratégiques disponibles auprès des pays industrialisés pour compenser la hausse prévue de la demande de brut au troisième trimestre. L’annonce avait tout de suite stabilisé les marchés et le pétrole avait évité l’escalade. Le coût de l’essence, du kérosène et du fioul domestique s’est élevé de 18,4% en moyenne. Les prix de l’énergie, tous secteurs confondus, avaient augmenté en glissement annuel de 13.6% en juin comparé à 14.2% en mai.
Un tableau des pays montre que l’inflation annuelle a ralenti au Canada (3.1% en juin, comparé à 3.7% en mai), au Royaume-Uni (4.2% comparé à 4.5%), et au Japon (0.2% comparé à 0.3%).
Le Japon reste toutefois officiellement en déflation, un phénomène de recul général des prix qu’il subit depuis deux ans et qui décourage l’investissement des entreprises et affaiblit la consommation des ménages.
Dans les autres grandes économies de l’OCDE, l’inflation a soit été stable comme aux États-Unis : 3.6%, ou en Allemagne : 2.3%. Soit elle a légèrement augmenté, à l’instar de l’inflation italienne qui atteint 2.7% comparée à 2.6%. En France, elle a également augmenté de 2.1% comparée à 2.0%. Dans l’ensemble de la zone euro, l’inflation annuelle (IPCH) a été stable à 2.7% en juin.
Chez les émergents, l’inflation a été plus ressentie. Elle a accéléré à 6.4% en Chine contre 5.5%, c’est le taux le plus haut depuis juin 2008. L’Afrique du Sud est aussi passée à 5.1% (4.6%). Même constat pour le géant Brésil qui arrive à 6.7% contre 6.6%. Seules l’Indonésie, la Fédération de Russie et l’Inde tirent leur épingle du jeu. L’inflation y a ralenti, respectivement en Indonésie à 5.5% (6.0%), dans la Fédération de Russie 9.4% (9.6%) et en Inde 8.6% (8.7%).

Karim SERRAJ

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc